•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président de l'UCI espère voir des courses cet automne

Il sourit.

David Lappartient, président de l'UCI

Photo : Getty Images / AFP/Cornelius Poppe

Associated Press

Le président de l’Union cycliste internationale (UCI), David Lappartient, espère que les courses reportées en raison de la pandémie, dont le Tour d’Italie, pourront avoir lieu plus tard dans l’année.

Quatre classiques prévues le mois prochain ont été reportées cette semaine : Paris-Roubaix, la Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège et l’Amstel Gold Race.

Les Strade Bianche et Milan-Sanremo ont aussi été remises, tout comme le Giro, qui devait commencer le 9 mai.

David Lappartient, en entrevue à France TV, a indiqué mercredi qu’il avait bon espoir que plusieurs courses auraient néanmoins lieu.

Dans les jours et les semaines qui viennent, nous allons travailler au remodelage du calendrier, en fonction de l’évolution de l’épidémie bien sûr, a expliqué le président de l’UCI. La première possibilité, c’est de reprogrammer ces monuments du cyclisme (les classiques) à l’automne. Pour cela, nous avons la possibilité de repousser la fin de la saison de deux semaines, c’est-à-dire jusqu’au 31 octobre.

Lappartient a affirmé travailler avec RCS, l’organisateur du Giro, pour trouver une place, sans doute à l’automne, dans le calendrier pour le Tour d’Italie.

L’épreuve ne commencerait donc pas en Hongrie, a-t-il ajouté, et le parcours pourrait être redessiné et raccourci. La Hongrie devait accueillir pour la première fois une étape d’un grand tour, précisément à Budapest, avec un départ à la place des Héros.

Le Giro […] fait partie de nos priorités évidemment et nous avons bon espoir de le voir se courir, a souligné Lappartient. Concernant le Tour [de France], pour l’instant, rien ne bouge.

L’organisateur ASO n’a pas encore annoncé sa décision sur la Grande Boucle, qui doit s’amorcer le 27 juin, à Nice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !