•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roland-Garros reporté en septembre, statu quo pour la Coupe Rogers

Le tournoi de Roland-Garros

Le tournoi de Roland-Garros

Photo : Getty Images / Christophe Simon

Radio-Canada

Le coronavirus a forcé les organisateurs du tournoi de Roland-Garros à reporter le tournoi à l’automne.

Le deuxième tournoi majeur de l’année, prévu du 24 mai au 7 juin, sera plutôt joué du 20 septembre au 4 octobre, ont annoncé les organisateurs mardi.

Les mesures de confinement en vigueur rendent impossibles la préparation et l'organisation du tournoi aux dates initialement prévues, peut-on lire sur le site web du tournoi.

C’est une décision difficile, mais courageuse que nous avons prise en cette période exceptionnelle et évolutive depuis ce week-end. Nous agissons en responsabilité, nous devons nous unir les uns des autres dans ce combat pour la sécurité sanitaire de tous, a expliqué le président de la Fédération française de tennis (FFT), Bernard Giudicelli.

On a recherché la quinzaine la moins pénalisante pour les autres circuits. Au final, la décision nous appartenait, a affirmé Bernard Giudicelli, qui s'est entretenu avec les présidents de l'ATP, de la WTA et de l'ITF et a informé les trois autres tournois du grand chelem de la décision de la FFT.

Lundi, le président français Emmanuel Macron a parlé de guerre sanitaire et a mis en place des mesures de confinement dans l'Hexagone comparables à celles instaurées en Espagne et en Italie.

Dans ces conditions, il devenait impensable pour les organisateurs de préparer la terre battue, qui requiert des soins minutieux au printemps dans les semaines précédant le tournoi majeur, à temps pour la fin du mois de mai. Roland-Garros doit également terminer les travaux de rénovation du site et la pose d'un toit rétractable sur le terrain central Philippe-Chatrier.

Le troisième grand chelem de l'année, Wimbledon, est toujours prévu du 29 juin au 12 juillet.

Le défi de récupération sera de taille pour les joueurs qui pourraient avoir à disputer deux tournois majeurs avec une seule semaine de pause puisque les Internationaux des États-Unis se dérouleront du 31 août au 13 septembre.

Par le passé, le conseil des joueurs avait fait repousser le début de Wimbledon d'une semaine afin de permettre aux athlètes de profiter de trois semaines de pause entre les deux tournois, au lieu de deux.

Pospisil furieux

Quelques minutes après l'annonce de l'organisation, Vasek Pospisil a fait part de son incompréhension sur les réseaux sociaux.

C'est de la folie, a écrit le Canadien de 29 ans sur Twitter. Roland-Garros reporte son tournoi une semaine après les Internationaux des États-Unis sans avoir consulté l'ATP ou les joueurs. Notre opinion ne compte pas dans ce sport.

Pospisil siège au conseil des joueurs de l'ATP depuis 2018 et milite à grands cris pour une meilleure répartition des revenus générés par les tournois afin que les joueurs moins nantis, au-delà de la 50e place mondiale, touchent une plus grande part du gâteau.

Le Canadien avait aussi été aux avant-postes de la rébellion contre l'ancien président de l'ATP, Chris Kermode, démis de ses fonctions à la fin de la saison 2019.

D'autres athlètes ont réagi à la décision de déplacer les Internationaux de France en septembre.

Excusez-moi?, a tweeté en français la Japonaise Naomi Osaka, ancienne no 1 mondiale.

Une fois de plus, on l'apprend par Twitter, a écrit l'Argentin Diego Schwartzman.

On fait quoi avec les autres tournois qui ont lieu au même moment? Question communication, ça aurait pu être mieux, mais bon, je comprends, ils ont pris leur décision dans l'urgence, a dit en entrevue le Suisse Stan Wawrinka, qui n'était pas au courant.

Je suis un peu choqué par le manque d'informations que nous avons, nous, les joueurs. J'ai reçu un courriel de la Fédération française de tennis, l'ATP ne savait rien ou ne nous a rien transmis. C'est bizarre, a écrit le Français Jérémy Chardy.

Statu quo pour la Coupe Rogers

Contactée par Radio-Canada Sports, une porte-parole de Tennis Canada a spécifié qu'il n'y avait, pour le moment, aucune modification au calendrier concernant la Coupe Rogers.

Le tournoi canadien, dont les volets féminin et masculin sont présentés en alternance entre Montréal et Toronto, est toujours à l'horaire du 10 au 16 août, soit au lendemain de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo.

À ce jour, il n'est pas prévu de reporter ou d'annuler la Coupe Rogers à Montréal et à Toronto qui est prévue dans cinq mois. Nous continuons à fonctionner et à nous préparer pour mettre sur pied un tournoi de classe mondiale pour tous les intervenants, a fait savoir la fédération par courriel.

Nous sommes toutefois prêts à apporter des modifications si cela s’avère nécessaire. Tennis Canada a mis en place des mesures supplémentaires à ses protocoles de santé et de sécurité existants pour tous nos employés et a suspendu la tenue de tous ses championnats canadiens jusqu’à la semaine du 6 avril inclusivement, afin de protéger ses joueurs ainsi que toute la communauté du tennis et lutter contre la pandémie de la COVID-19, peut-on lire.

Montréal doit accueillir le circuit féminin de la WTA en 2020. L'an dernier, la Canadienne Bianca Andreescu avait triomphé à Toronto, tandis que l'Espagnol Rafael Nadal avait conservé son titre à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports