•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux de Tokyo et coronavirus : Le CIO fera le point mardi avec les fédérations

Thomas Bach

Thomas Bach

Photo : Getty Images / Fabrice Coffrini

Agence France-Presse

À moins de cinq mois des Jeux olympiques de Tokyo, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, discutera de la situation mardi avec les fédérations internationales lors d'une conférence téléphonique, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Cette réunion téléphonique a pour but de tenir les fédérations internationales informées de la situation, tout comme les Comités nationaux olympiques et les sportifs, a indiqué à l'agence de presse AFP une source proche du CIO.

Le CIO va faire un point des actions menées pour répondre aux conséquences de la crise du coronavirus et les fédérations auront l'opportunité de poser des questions, a ajouté une source au sein d'une fédération internationale.

Le CIO mène un dialogue régulier avec tous les partenaires olympiques et les informe régulièrement de la situation, a ajouté un porte-parole de l'instance olympique interrogé par l'AFP.

Alors que de très nombreux événements sportifs internationaux ont été reportés ou annulés, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dit vendredi que le Japon « souhaitait » présenter les Jeux olympiques comme prévu en juillet, malgré les interrogations suscitées par la pandémie liée au nouveau coronavirus.

Thomas Bach a indiqué de son côté jeudi que son organisation suivrait les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au sujet d'un éventuel report.

La question des qualifications

Il a toutefois reconnu que l'annulation, en raison de l'épidémie, de certaines épreuves de qualification, posait déjà de sérieux problèmes.

La question des épreuves de qualification devrait être au centre de la réunion téléphonique de mardi alors que l'organisation de nombreux tournois de qualification est encore en suspens.

Au début du mois de mars, Thomas Bach avait assuré que le CIO ferait preuve de « flexibilité » concernant les qualifications pour les Jeux de 2020, et avait encouragé tous les athlètes à continuer à se préparer.

Un athlète britannique en faveur du report

Guy Learmonth, spécialiste du 800 m, s'est exprimé dans un entretien au journal britannique The Guardian.

Il était le capitaine de la délégation britannique aux derniers Championnats d'Europe d'athlétisme.

« Le gouvernement britannique nous dit que le virus va frapper fort jusqu'en juin, a dit Learmonth. Le CIO veut des Jeux réussis,. Pour cela, je crois fermement qu'il faut les repousser à plus tard, à moins que la situation revienne à la normale d'ici là, mais j'en doute fort. »

Guy Learmonth s'élance au départ du 800 m des Championnats d'Europe de 2018 à Berlin.

Guy Learmonth au départ du 800 m des Championnats d'Europe de 2018 à Berlin

Photo : Getty Images / Matthias Hangst

« La Grande-Bretagne ne pourra peut-être pas organiser ses essais olympiques en athlétisme, a-t-il expliqué. Les Australiens ont déjà annulé les leurs, et je crois que ça va être la même chose dans plusieurs pays d'Europe. »

« Les athlètes veulent avoir une réponse claire, et ce que j'entends dans les conférences de presse au Japon ne me rassure pas », a ajouté l'athlète de 27 ans.

« Je serais content si le CIO repoussait les Jeux en octobre, en 2021 ou même en 2022. Au moins, ça donnerait du temps aux athlètes de planifier leur préparation, et au virus de disparaître », a conclu Guy Learmonth.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !