•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaël Kingsbury couronné pour la neuvième fois

Il tient ses skis dans les mains

Mikaël Kingsbury lève les bras après sa victoire à Mont-Tremblant, samedi.

Photo : Getty Images / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Mikaël Kingsbury est toujours le roi des bosses. Le Québécois s’est vu remettre le petit globe de cristal, déjà sécurisé avec sa performance à Krasnoyarsk, ainsi que le gros globe, remis au meilleur athlète de la saison, toutes disciplines de ski acrobatique confondues.

Malgré l’annulation de l’épreuve d’Idre Fjall en raison de la pandémie de COVID-19, les organisateurs ont tenu une cérémonie vendredi pour donner les deux trophées au skieur de Deux-Montagnes, champion pour la neuvième saison d’affilée.

« On a fini avec 10 courses, c’est dommage que les dernières aient été annulées, mais je me suis rendu à 7 victoires, a déclaré Kingsbury. Je viens chercher mon neuvième globe de cristal consécutif dans ma carrière. C’est en fait les 17e et 18e dans mon cas parce qu’à chaque année je suis allé chercher les deux globes. »

Kingsbury a remporté 7 des 10 épreuves cette saison en Coupe du monde, lui procurant une avance insurmontable de 940 points au classement de la discipline.

« Cette année je m’étais mis des objectifs vraiment élevés. On devait avoir 13 coupes du monde, je visais 10 victoires sur 13, ce qui était presque inatteignable, mais quand je me fixe des objectifs ambitieux, je m’arrange pour que ça arrive. »

Pour le gros globe, avec ses 94 points, Kingsbury a devancé son compatriote Noah Bowman (73) et l’Américain Aaron Blunck (72).

« Je veux remercier ma famille, mes commanditaires, les gens qui m’appuient, mes coéquipiers, mes entraîneurs pour le bon travail. Sans vous ça ne serait pas arrivé, alors je suis extrêmement reconnaissant. »

Du côté des femmes, Perrine Laffont a également réussi le doublé. La Française a survolé la saison des bosses avec huit victoires.

Drury décroche le globe de cristal en ski cross

Le Canadien Kevin Drury a décroché le globe de cristal remis au champion du classement cumulatif de la Coupe du monde de ski cross, samedi, à la suite de l'annonce de l'annulation des finales à cause de la menace posée par le coronavirus.

Drury, de Toronto, a signé quatre victoires et sept podiums cette saison en Coupe du monde, pour un total de 768 points. Il a devancé au classement général le Suisse Ryan Regez (454) et son compatriote Brady Leman (428), de Calgary.

Il s'agit du premier globe de cristal de la carrière de Drury, qui fut également médaillé de bronze aux Championnats du monde de Park City, en Utah, en 2019.

Chez les dames, la Suédoise Sandra Naeslund a obtenu le globe de cristal, en vertu d'une récolte de 855 points de classement.

La Suisse Fanny Smith a fini 2e à 796, tandis que Marielle Thompson, de North Vancouver, s'est adjugé le 3e rang, à 709. Pour sa part, la Québécoise Brittany Phelan a terminé la campagne au 6e échelon, à 440 points.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !