•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nathalie Péchalat à la tête de la Fédération française des sports de glace

Nathalie Péchalat

Nathalie Péchalat

Photo : Getty Images / BERTRAND GUAY

Radio-Canada

L'ancienne championne de danse sur glace Nathalie Péchalat a été élue samedi à Paris présidente de la Fédération française des sports de glace (FFSG), où elle devra rétablir la confiance après un retentissant scandale de violences sexuelles.

Nathalie Péchalat, âgée de 36 ans, succède à Didier Gailhaguet, qui a régné sur le patinage français presque sans discontinuer pendant plus de deux décennies, depuis 1998 (sauf entre 2004 et 2007).

Il a été contraint à la démission au début de février à cause du scandale qui a touché de plein fouet la fédération.

Selon le décompte officiel de la FFSG, Nathalie Péchalat a été élue à la majorité absolue, dès le premier tour, avec 504 voix sur 872 possibles, contre aucune voix pour le seul autre candidat encore enregistré. Il y a eu 154 votes blancs.

Nathalie Péchalat a été championne d'Europe en 2011 et en 2012 et médaillée de bronze aux Championnats du monde en 2012 et en 2014.

L'élection s'est déroulée dans la confusion, les trois autres candidats ayant demandé en début de journée le report de l'exercice à cause de l'épidémie de coronavirus, en rappelant que le gouvernement français interdisait les rassemblements de plus de 100 personnes.

Ils ont fait pression sur Nathalie Péchalat pour qu'elle accepte un report du vote en raison du contexte sanitaire, mais elle a maintenu la sienne et a été élue.

Nous refusons catégoriquement de nous associer, ainsi que nos soutiens, à un nouveau scandale qui frappe notre fédération: celui de la manipulation de l'élection en vue d'installer une candidate préalablement désignée, ont dénoncé les trois autres candidats.

Le sixième mandat de Didier Gailhaguet a pris fin brutalement après que plusieurs anciennes patineuses, notamment Sarah Abitbol, ont révélé avoir été victimes de viols et d'agressions sexuelles, commis par différents entraîneurs, alors qu'elles étaient adolescentes.

Didier Gailhaguet

Didier Gailhaguet

Photo : Reuters / Charles Platiau

Didier Gailhaguet s'était retrouvé sous pression, mis en cause pour sa proximité avec l'un des entraîneurs accusés, Gilles Beyer. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, avait réclamé sa démission.

L'élection de Nathalie Péchalat est une première : jamais une femme n'ayant accédé à la présidence de la FFSG.

En France, sur 36 fédérations olympiques, seules deux désormais sont présidées par des femmes, l'autre étant l'escrime.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage artistique

Sports