•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : le marathon de Boston reporté au 14 septembre

Des coureurs en action dans les rues de Boston.

Le marathon de Boston en 2017

Photo : The Associated Press / Charles Krupa

Radio-Canada

Les organisateurs du marathon de Boston, l’un des événements sportifs les plus célèbres dans le monde, ont reporté la course au 14 septembre en raison des préoccupations liées à la pandémie de la COVID-19, a annoncé le maire Marty Walsh vendredi.

L'Association athlétique de Boston, qui chapeaute le marathon, ne s’était jusque-là pas prononcée sur le sort de la course prévue le 20 avril, malgré la vague de reports et d'annulations d'autres événements sportifs de haut niveau aux quatre coins de la planète.

Les dirigeants bostoniens et des sept municipalités qui longent les 42,2 km du trajet ont toutefois accentué la pression sur l’organisation.

Certains ont exprimé des inquiétudes non seulement pour la santé des 31 000 coureurs inscrits, mais aussi pour le million de spectateurs qui jalonnent le parcours, notamment à cause des poignées de mains et des tapes d'encouragement.

Nous voulons nous assurer de garder les gens en sécurité, a déclaré le maire lors d'une conférence de presse.

La fermeture des frontières américaines aux voyageurs européens, décrétée par le président Donald Trump, a compliqué les efforts pour sauver la course. Des milliers d'athlètes viennent d'Europe pour courir à Boston.

Un report historique

Le marathon de Boston n'a jamais été définitivement annulé depuis sa première édition en 1897, bien qu'il y ait eu une annulation de facto en 1918. La fin de la Première Guerre mondiale et une pandémie mondiale de grippe avaient obligé les organisateurs à changer le format de la course par un relais.

Jusqu'à vendredi, pas même la Grande Dépression ou les tempêtes survenues n’avaient interrompu le marathon vieux de 124 ans. Environ un tiers des coureurs de cette année provenaient de l’extérieur des États-Unis.

Les officiels ont reconnu que de reporter la course constituait un travail majeur, mais que de l'annuler simplement aurait été encore plus dommageable.

Le maire Walsh a indiqué que le marathon représente 211 millions de dollars en retombées économiques par année, sans compter les millions de plus que les coureurs amassent pour des organismes de bienfaisance.

Ces derniers jours, le marathon de Rome a été annulé, celui de Paris a été reporté du 5 avril au 18 octobre et celui de Barcelone a été déplacé du 15 mars au 25 octobre, dans chaque cas à cause du coronavirus.

Le marathon de Tokyo, qui doit se dérouler ce mois-ci, devait accueillir 38 000 participants, mais il a été limité aux coureurs professionnels en raison des craintes associées à la propagation de la COVID-19. Et les spectateurs au marathon de Los Angeles, qui a eu lieu plus tôt ce mois-ci, ont été avertis de maintenir une certaine distance entre eux.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !