•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Athlétisme Canada presse ses athlètes de rentrer au pays sous menace de représailles

Des coureuses avec le drapeau canadien

Les relayayeuses canadiennes du 4 x 100 m aux derniers Jeux panaméricains

Photo : Getty Images / Luis Acosta

Radio-Canada

À quatre mois des Jeux olympiques de Tokyo, Athlétisme Canada incite tous ses athlètes à rentrer au pays aussitôt que possible, à moins qu’ils ne soient résidents d’autres pays, sous peine de leur enlever leurs avantages financiers.

Parmi ses directives, la fédération nationale indique qu’aucun déplacement ne sera autorisé à l’extérieur du Canada pour les athlètes, les entraîneurs et les membres du personnel de soutien, du moins pas avant le 12 avril.

Les athlètes qui compétitionnent dans les rangs universitaires américains (NCAA) doivent suivre le protocole de leur institution.

Tout athlète et/ou entraîneur qui décide d’outrepasser cette directive sur les déplacements ne profitera d’aucun soutien financier ni d’aucun soutien du personnel d’Athlétisme Canada. Il y a aussi un risque croissant que votre couverture d’assurance ne soit pas applicable si ces directives ne sont pas respectées, écrit la fédération nationale.

Les seules exceptions s’appliquent aux athlètes qui sont résidents d’autres pays, comme Andre De Grasse, qui vit et s’entraîne dans le nord de la Floride.

Athlétisme Canada a également annoncé l’annulation de plusieurs événements, dont les Championnats canadiens en salle qui devaient se tenir au complexe sportif Claude-Robillard, à Montréal, les 21 et 22 mars.

La Fédération canadienne d’athlétisme a aussi annulé des camps qui devaient se tenir en Floride et en Arizona d’ici au 5 mai.

Le Canada s’est aussi retiré de compétitions qui devaient se tenir aux États-Unis et en Italie d’ici la fin mai.

Athlétisme Canada a aussi avisé ses athlètes qu’une décision pourrait être annoncée incessamment pour d’autres événements comme le Grand Prix de para-athlétisme de Suisse, du 20 mai au 2 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Athlétisme

Sports