•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La flamme olympique allumée sans public à cause du coronavirus

L'ancienne marathonienne japonais, Noguchi Mizuchi, passe la flamme olympique au
porte-parole en chef de la Commission européenne, Margaritis Schinas.

La flamme olympique

Photo : Getty Images / Milos Bicanski

Agence France-Presse

La flamme olympique pour les JO de Tokyo a été allumée jeudi sur le site antique grec d'Olympie en l'absence de spectateurs en raison du coronavirus.

Aujourd'hui marque le début du voyage de la flamme olympique vers le Japon, a déclaré le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.

Quand la flamme retournera à Tokyo après 56 ans, nous espérons qu'elle éclairera le chemin à travers tout le pays, a-t-il ajouté.

Le Japon avait organisé les JO d'été à Tokyo en 1964.

La flamme cheminera jusqu'à la cérémonie d'ouverture le 24 juillet.

Elle sera alimentée par de l'hydrogène produit par énergie solaire dans la ville de Namie dans la préfecture de Fukushima, parmi les secteurs les plus touchés par le tremblement de terre et le tsunami de 2011, a déclaré le président par intérim de Tokyo 2020, Toshiaki Endo.

Depuis plusieurs semaines, des doutes sont émis régulièrement sur le maintien des JO en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus. La gouverneure de Tokyo Yuriko Koike a jugé une annulation impensable jeudi, et les organisateurs nippons répètent que les Jeux auront lieu comme prévu.

La maladie a cependant bouleversé la cérémonie de la flamme à Olympie, qui s'est tenue sans spectateurs. Seule une centaine d'invités avait pris place, sous un ciel sans nuage et le chant des oiseaux, dans le stade antique, recouvert de pâquerettes et d'autres fleurs printanières.

La flamme traversera 31 villes et 15 sites archéologiques en Grèce, dont Kalamata, l'île de Kastelorizo, la Crète et Thessalonique, couvrant 3200 kilomètres le long desquels le public ne sera pas interdit.

Elle finira son parcours grec dans le stade panathénaïque d'Athènes, le 19 mars, où elle sera transmise à la délégation Tokyo 2020 avant de s'envoler pour Fukushima.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !