•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le tournoi d'Indian Wells, premier Masters de la saison, est annulé

Elle tient son trophée dans ses bras.

Bianca Andreescu

Photo : Associated Press / Mark J. Terrill

Radio-Canada

Les organisateurs du tournoi d'Indian Wells ont annoncé son annulation en raison du nouveau coronavirus, dimanche, après que le département de la Santé publique du comté de Riverside, en Californie, eut déclaré l'état d'urgence.

Premier Masters 1000 de la saison de tennis du côté masculin, le tournoi d'Indian Wells est considéré comme le « cinquième majeur » en raison de son volet féminin, tout aussi relevé. Il devait s'amorcer lundi et durer jusqu'au 22 mars.

C'est un trop grand risque, à ce moment, pour la santé publique du comté de Riverside de tenir un rassemblement de cette taille. Ce n'est pas dans l'intérêt public des amateurs, des joueurs et des communautés environnantes que le tournoi se déroule. Nous devons tous demeurer soudés pour protéger notre communauté d'une épidémie, a déclaré le Dr Davis Angus, cité dans le communiqué des organisateurs.

Un cas de COVID-19 « contractée localement » a été découvert dans la vallée de Coachella, située dans le comté de Riverside, dimanche.

Nous sommes très déçus que le tournoi n'ait pas lieu, mais la santé et la sécurité de la communauté locale, des partisans, des joueurs, des bénévoles, des commanditaires, des employés, des vendeurs et de toutes les personnes engagées dans l'événement sont d'une importance capitale, a renchéri le directeur du tournoi, Tommy Haas. Nous sommes prêts à organiser le tournoi à une autre date et nous explorerons les options.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes circulent habituellement sur le site. Le court central peut accueillir à lui seul plus de 16 000 spectateurs.

On était tous surpris parce que les qualifications devaient commencer demain [lundi], a dit Sylvain Bruneau, entraîneur de la championne en titre du tournoi Bianca Andreescu, à Radio-Canada Sports à Indian Wells.

Je sais qu’il y a eu des discussions avec les directeurs du tournoi, le gouvernement, les joueurs pour savoir les étapes à suivre parce que c’était une possibilité de jouer sans public. La décision a été d’annuler le tournoi. Je pense qu’il y a eu un cas [de la COVID-19] dans la région et on veut jouer la carte de la prudence et de la sécurité. On ne veut pas qu’il y ait de rassemblement. Ça me semble la bonne décision à prendre.

Sylvain Bruneau, entraîneur de Bianca Andreescu

Andreescu avait déjà annoncé samedi qu'elle ne défendrait pas sa couronne acquise l'an dernier en raison d'une blessure. C'est l'Autrichien Dominic Thiem qui l'avait emporté en 2019.

La jeune Québécoise de 17 ans Leylah Annie Fernandez avait obtenu un laissez-passer des organisateurs et devait prendre part au tournoi.

Le tournoi de Miami, prochaine compétition d'importance au calendrier de l'ATP et de la WTA, doit s'amorcer le 23 mars.

Le prochain tournoi au calendrier, c’est le tournoi de Miami dans deux semaines, c’est sûr que c’est possible de se dire qu’en ce moment ce tournoi aussi pourrait être annulé. On va y aller au jour le jour, mais c’est sûr que ça soulève des interrogations pour la suite, a ajouté Sylvain Bruneau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports