•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maria Sharapova annonce sa retraite du tennis

Maria Sharapova

Photo : Getty Images / Michael Steele

Radio-Canada

La Russe Maria Sharapova a indiqué mercredi dans une tribune publiée par les magazines Vogue et Vanity Fair qu'elle mettait un terme à sa carrière de joueuse de tennis.

« Tennis, je te dis adieu », a écrit la Russe de 32 ans.

L'ancienne no 1 mondiale était redescendue au 373e rang. Sa carrière sur le circuit de la WTA s'est conclue avec un palmarès de 36 titres, dont 5 dans des tournois du grand chelem.

En donnant ma vie au tennis, le tennis m'a donné ma vie. Il va me manquer tous les jours. Les entraînements et la routine quotidienne vont me manquer. Me réveiller aux aurores, lacer mon soulier gauche avant mon soulier droit, fermer la barrière du terrain avant de taper ma première balle.

Maria Sharapova

« Tous ces moments que j'ai passés assise avec mon père au bord du terrain me manqueront. Les poignées de main à la fin des matchs, et tous les athlètes, qu'ils en soient conscients ou non, qui m'ont obligé à donner le meilleur de moi », a tenu à dire Sharapova.

La tribune de Maria Sharapova dans les magazines Vogue et Vanity Fair

La tribune de Maria Sharapova dans les magazines Vogue et Vanity Fair

Photo : Vanity Fair

Sharapova est l'une des très rares joueuses à avoir remporté les quatre levées du grand chelem : Wimbledon en 2004, Flushing Meadows en 2006, Melbourne en 2008 et Paris en 2012 et 2014.

Sa carrière a cependant été entachée par une suspension de 15 mois pour dopage au meldonium au printemps 2016.

« Je me rends compte que le tennis a été une montagne que j'ai gravie. Le chemin pour arriver au sommet a traversé des vallées, a été rempli de détours, mais la vue tout en haut a été incroyable », a-t-elle expliqué.

« Tout au long de ma carrière, "est-ce que ça en vaut la peine?" n'a jamais été une question. Dernièrement, ça l'était en permanence », écrit la Russe, dont les dernières années sur les courts ont été plombées par les blessures.

La « Tsarine » restait sur quatre défaites d'affilée, y compris celles au premier tour des Internationaux des États-Unis de 2019 contre l'Américaine Serena Williams et des Internationaux d'Australie de 2020 contre la Croate Donna Vekic, son dernier match.

« Après 28 ans et 5 titres du grand chelem, je suis prête à gravir une autre montagne, et de me battre sur un autre terrain», a conclu l'ancienne reine du tennis.

Des mots pour la championne

Les réactions à l'annonce de la retraite de Sharapova n'ont pas tardé. En voici quelques-unes :

« Ses résultats, ses titres en grand chelem et ses semaines passées en tête du classement mondial montrent à quel point elle s'est donnée à son sport, a dit Steve Simon, président de la WTA. Elle va nous manquer. Mais pour elle, c'est le début d'un nouveau chapitre avec ses occasions d'affaires, ses démarches caritatives et ses autres passions. »

« Depuis son titre à Wimbledon à 17 ans, elle est restée une grande championne, a écrit l'Américaine Billie Jean King. Ses réussites en affaires sont aussi impressionnantes que ses succès sur les terrains de tennis. »

« Elle a eu une sacrée carrière, a dit le Grec Stefanos Tsitsipas, dont la maman est russe. Évidemment, elle était derrière Serena [Williams], mais elle est probablement la meilleure après Serena. Elle a beaucoup apporté à notre sport. »

« Tu nous manqueras à Montréal », peut-on lire sur le site de la Coupe Rogers.

« Un an et demi loin du tennis, ça a été terrible, ça lui a porté un coup, a estimé le président de la Fédération russe de tennis, Shamil Tarpishev, cité par l'agence RIA Novosti. C'est pour ça qu'elle a mis un terme à sa carrière prématurément. »

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports