•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jessica Klimkait en or au grand chelem de Düsseldorf

Elle maîtrise une adversaire.

Jessica Klimkait a remporté sa deuxième médaille d'or dans un grand chelem.

Photo : Getty Images / Kiyoshi Ota

Radio-Canada

La judoka canadienne Jessica Klimkait est demeurée invaincue et a remporté l’or dans la catégorie des moins de 57 kg au grand chelem de Düsseldorf, vendredi, en Allemagne.

Klimkait s’est imposée par ippon en finale contre la Française Sarah Léonie Cysique, qu’elle a défaite lors de leurs quatre affrontements.

C’est la deuxième médaille d’or de la Canadienne dans un grand chelem, après celui d’Osaka en novembre 2018. Elle a battu au passage la Mongole Sumiya Dorjsuren, qui l’avait éliminée au grand chelem de Paris, au début de février.

Sa compatriote Christa Deguchi, qui avait gagné en finale à Paris, n’était pas inscrite à la compétition.

Huit autres judokas canadiens sont en action à Düsseldorf.

Du côté des moins de 63 kg, Catherine Beauchemin-Pinard a profité d'un laissez-passer au premier tour. Son adversaire sera la Française Manon Deketer ou la Taïwanaise Liao Yu-Jung. Elle est la seule autre Canadienne inscrite.

Dans le volet masculin, dans la catégorie des moins de 73 kg, Arthur Margelidon profite lui aussi d'un laissez-passer. Il affrontera l'Allemand Anthony Zingg ou l'Italien Giovanni Esposito.

Antoine Bouchard devra cependant passer par le premier tour, lui qui croisera le fer avec le Bélarusse Vadzim Shoka.

Étienne Briand est le seul représentant de l'unifolié du côté des moins de 81 kg. Son premier combat l'opposera au Costaricain David Guillen Vargas.

Deux Canadiens sont en action chez les moins de 90 kg. Zachary Burt affrontera l'Américain John Jayne, tandis que Mohab El Nahas aura le Néerlandais Jesper Smink comme rival.

Enfin, dans la catégorie des moins de 100 kg, Kyle Reyes devra vaincre Jason Koster pour accéder au deuxième tour, tandis que Shady El Nahas profite d'un laissez-passer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !