•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Obtenir des 2es choix au repêchage… pour gagner quand?

Geoff Molson (à gauche) et Marc Bergevin

Geoff Molson (à gauche) et Marc Bergevin

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

BILLET – Je vous propose deux sujets cette semaine. On n’a malheureusement qu’un titre, mais je vous parle plus bas du Canadien avec Claude Julien, mais sans Max Domi. Ou du Canadien avec Max Domi, mais sans Claude Julien? On y viendra. Réglons d’abord la question de ces précieux 2es choix au repêchage qu’on s’échange à qui mieux mieux ces temps-ci.

Tout le monde en dit beaucoup de bien. Et tout le monde n’a pas tort. Mais on évalue mal le temps qu’ils mettront à fructifier.

Jetez un coup d’œil aux repêchages de la Ligue nationale (LNH) des cinq dernières années. Vous constaterez que 155 joueurs ont été sélectionnés au deuxième tour. Mais vous verrez surtout que seuls 55 d’entre eux ont atteint la LNH.

Précisons tout de suite que ce n’est pas nécessairement une question de qualité pour les joueurs concernés, mais de mûrissement.

Ainsi, aucun des joueurs repêchés au deuxième tour en 2019 n’a encore joué le moindre match professionnel. Ce qui était prévisible.

Seules deux des sélections du deuxième tour en 2018 ont mis le nez dans la Ligue nationale. Ils ont une production combinée d’un but et une passe. Ils sont bien jeunes.

Parmi les choix de deuxième tour de 2017, déjà, c’est mieux. On en compte 13 qui évoluent dans la LNH ou qui y ont séjourné. Leur champion? Mario Ferraro, des Sharks de San José, avec 1 but et 6 passes en 53 matchs.

Voilà trois années de repêchage avec la science, les connaissances et l’expertise de tous les recruteurs du hockey professionnel.

Samuel Girard sur la glace avec un jour des Capitals.

Samuel Girard, défenseur pour l'Avalanche du Colorado, sur la glace avec Alex Ovechkin.

Photo : Associated Press / David Zalubowski

Passons à 2016. Cette fois, 18 des 31 joueurs sélectionnés ont fait le saut. Mais trois seulement jouent un rôle significatif dans leur équipe : Carter Hart (Philadelphie), Alex DeBrincat (Chicago) et Samuel Girard (Colorado).

Et complétons ce joyeux quinquennat avec le repêchage de 2015, où l'on trouve 22 sélections sur 31 qui ont atteint la LNH.

On peut ici évoquer deux joueurs d’impact : Sebastian Aho (Caroline) et Brandon Carlo (Boston). Christian Fischer (Arizona) et Vince Dunn (Saint Louis) ont aussi joué plus de 200 matchs. Mais dans leur cas, le mot « joyau » serait excessif.

Conclusion

  • Il faut en moyenne quatre ans aux choix de deuxième tour pour se faire une place dans l’équipe.
  • Seuls 5 des 155 joueurs repêchés au deuxième tour depuis 5 ans ont un rôle de premier plan avec leur formation (3 %).

Sachant cela, si vous étiez directeur général, auriez-vous la patience de reconstr… euh… réinitialiser avec des choix de deuxième tour?

Je demande ça comme ça.

Julien et Domi

Ça ne va visiblement plus entre Claude Julien et Max Domi.

Domi est négligent en défense. Il sait pourtant que c’est un péché aux yeux de Julien.

À quoi pense Domi?

Max Domi

Max Domi

Photo : Reuters / USA Today Sports

Une hypothèse

Domi a amassé 72 points la saison dernière, Phillip Danault seulement 53. Jesperi Kotkaniemi s’est cherché pendant 115 matchs à Montréal avant qu’on l’envoie se trouver ailleurs.

Pendant ce temps, Domi a hérité des ailiers dont on privait les deux autres. Ce n’est pas à lui qu’on donne Gallagher ni Tatar. Et avec l’émergence de Nick Suzuki, le voilà aussi privé de Drouin et d'Armia.

Domi ne comprend pas. Après une saison de 72 points au cours de laquelle il estime avoir prouvé sa valeur, on lui coupe ses moyens. Il maugrée, serre les dents. Il en parle à son entourage, à son père, à ses amis, à sa blonde. Tout le monde lui dit qu’il a raison.

Et la roue tourne.

D’ici lundi, on saura qui cette roue emportera.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports