•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auger-Aliassime rejoint Shapovalov et Pospisil en quarts de finale à Marseille

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Félix Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Koen Suyk

Radio-Canada

La sixième balle de match a été la bonne pour Félix Auger-Aliassime, jeudi, au tournoi de Marseille. Le Canadien a difficilement triomphé 6-0, 6-7 (6/8) et 7-6 (11/9) contre le Français Pierre-Hughes Herbert.

La septième tête de série en France a du même coup vengé sa défaite subie aux mains de Herbert il y a deux semaines à Montpellier. 

Le Québécois est passé à un cheveu de subir l'élimination, mais a finalement rejoint ses coéquipiers Denis Shapovalov et Vasek Pospisil en quarts de finale du tournoi ATP 250. 

Ce qui s’annonçait comme une balade sur le court central s’est rapidement transformé en guerre de tranchées qui a duré 2 h 40 min. Le match a tenu le public français en haleine jusqu’à sa conclusion. Les échanges spectaculaires ont été nombreux. 

« J’ai essayé de tenir le mieux que je pouvais pour avoir la meilleure chance de gagner, a dit Auger-Aliassime sur le terrain après son match. Honnêtement, je ne sais même pas si c’était mental ce match. Je n’ai jamais vu ça, un match comme ça. Il y avait des balles de match dans tous les sens. »

Auger-Aliassime avait été expéditif en première manche. En 27 minutes à peine, il a brisé trois fois son rival en route vers un 6-0. La suite a été beaucoup plus âprement disputée. 

Le deuxième acte a nécessité un bris d’égalité, remporté au compte de 8-6 par le Français qui s’est même permis un coup entre les jambes sur la balle de manche. Le Québécois avait d’ailleurs obtenu une première balle de match un peu plus tôt. 

Auger-Aliassime a raté deux autres balles de match sur le service de son adversaire à 5-4 en troisième manche. Il a ensuite dû sauver à son tour trois balles de match au bris d’égalité. Le Québécois a finalement plié la rencontre à sa sixième tentative, sur un as. 

« J’ai commencé le match d’une façon incroyable, mais il n’a pas bronché et s’est accroché, a ajouté Auger-Aliassime. Il est hyper solide, et je savais que ça allait être difficile. J’étais surpris du résultat de la première manche. »

Le Québécois a été particulièrement solide au service. Il a réussi 16 as et n’a pas accordé la moindre balle de bris à son rival. 

En quarts de finale, le joueur de 19 ans affrontera le Bélarusse Egor Gerasimov, qui a battu le Belge David Goffin 6-4, 7-6 (7/5).

Denis Shapovalov (no 4) a également franchi le deuxième tour en battant Marin Cilic 6-4, 4-6 et 6-2.

Vasek Pospisil est le premier membre du trio canadien à s'être qualifié pour les quarts de finale. Pour ce faire, ce dernier a enregistré mercredi une victoire contre le Polonais Hubert Hurkacz.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il brandit le poing.

Shapovalov rejoint Pospisil en quarts à Marseille

Photo : Getty Images / Bradley Kanaris

Shapovalov l'a emporté en 1 h 58 min sur le 39e au classement mondial. Le Croate lui a donné du fil à retordre et a obtenu sept occasions de briser son bien plus jeune adversaire.

L'Ontarien, auteur de 17 as contre 2 doubles fautes, n'a cependant pas tremblé dans les moments importants. Il a sauvé six des sept balles de bris offertes pour mettre un frein à une série de quatre revers.

Il affrontera en quarts le Kazakh Alexander Bublik, 55e du monde. Le Canadien pointe de son côté au 15e rang.

En double, Pospisil a obtenu son billet pour le carré d'as. Accompagné du Français Nicolas Mahut, il a triomphé 6-3 et 6-4 contre le Français Édouard Roger-Vasselin et l'Autrichien Jürgen Melzer (no 4).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !