•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Daytona 500 se conclut par un violent accident

Le pilote Ryan Newman a été transporté à l'hôpital.

Photo : Associated Press / Phelan M. Ebenhack

Associated Press

Denny Hamlin a remporté pour la troisième fois le Daytona 500, lundi, mais sa victoire a été assombrie par le violent accident du pilote Ryan Newman au fil d’arrivée.

Newman était le meneur lorsque Ryan Blaney a heurté l’arrière de sa voiture, qui a effectué plusieurs tonneaux et a franchi le fil sur le toit, en flammes.

Le pilote a été transporté à l’hôpital. Son équipe, Roush Fenway Racing, a déclaré que « l'état de Ryan Newman [...] est grave, mais les médecins ont indiqué que sa vie n'est pas en danger ».

Hamlin est devenu le premier pilote depuis Sterling Marlin en 1995 à gagner la « grande course américaine » lors de saisons consécutives. Sa victoire de l’an dernier avait permis à Joe Gibbs Racing de balayer le podium et de lancer les activités d’une saison record au cours de laquelle les pilotes Gibbs ont inscrit 19 victoires et ont remporté le championnat.

En l’emportant pour une troisième fois, Hamlin a rejoint un groupe de six pilotes membres du Temple de la renommée à en avoir gagné autant. Il a égalé Dale Jarrett – premier à procurer une victoire à l’écurie Gibbs à Daytona en 1993 – Jeff Gordon et Bobby Allison. Seuls Cale Yarborough (quatre victoires) et Richard Petty (sept) le devancent.

Amorcée dimanche, la course avait été interrompue et remise au lendemain en raison de la pluie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports