•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marathon de Tokyo : les organisateurs craignent une propagation du COVID-19

Une image de pieds en espadrilles qui courent sur de l'asphalte.

Course à pied

Photo : iStock

Associated Press

Les organisateurs du marathon de Tokyo ont réduit de façon draconienne le nombre de participants à l’épreuve du 1er mars par crainte de propagation du COVID-19.

La décision a été prise lundi d’éliminer le volet participatif et de limiter l’accès à l’événement à quelques centaines de coureurs de l'élite.

Le marathon de Tokyo est le plus important rendez-vous sportif victime des contrecoups de l’éclosion du COVID-19 dans la région de Wuhan, dans le centre de la Chine. 

Déjà, presque tous les événements sportifs prévus en sol chinois au cours des prochains mois ont été reportés ou annulés, dont le Grand Prix de F1 qui devait avoir lieu en avril

Le marathon de Tokyo est un événement annuel à ne pas confondre avec celui des prochains Jeux olympiques qui se tiendront cet été dans la capitale japonaise.

L’épreuve olympique a été déménagée de la capitale vers Sapporo en raison des inquiétudes reliées aux chaleurs extrêmes attendues durant les Jeux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Athlétisme

Sports