•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ivanie Blondin sacrée championne du monde du départ groupé à Salt Lake City

Chez les hommes, Jordan Belchos gagne l'argent, Antoine Gélinas-Beaulieu, le bronze.

Ivanie Blondin

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Ivanie Blondin est à nouveau championne du monde du départ groupé. L'Ottavienne a gagné aux mondiaux de distances individuelles, à Salt Lake City, dimanche après-midi.

La meneuse au classement général de la discipline s'est faufilée en première position avant les derniers virages de la course de 3000 m.

Elle a battu la Sud-Coréenne Kim Bo-reum de deux dixièmes de seconde et la Néerlandaise Irene Schouten de trois dixièmes. Valérie Maltais a terminé 6e.

« Je suis vraiment contente, c'est une bonne manière de terminer le week-end. J'étais un peu déçue, pas de mes performances, mais de mon classement au 3000 m, au 5000 m et le 1500 m aujourd'hui (dimanche). Ça m'a mis un peu le feu pour le départ groupé et de vraiment vouloir y aller », a-t-elle raconté en entrevue téléphonique à Radio-Canada Sports.

Blondin a d'ailleurs souligné le travail de sa coéquipière, qui a longtemps imposé le rythme au peloton pendant qu'elle conservait ses énergies afin de surgir dans les deux derniers tours.

« Une chance que j'avais Valérie pour m'aider parce que mes jambes étaient un peu fatiguées du 1500 m. Valérie a travaillé pour moi toute la course, jusqu'aux deux derniers tours et une chance que je l'ai eue parce que je ne sais pas si j'aurais eu le titre », a assuré la championne du monde.

Ça jouait beaucoup du coude dans le peloton. J'ai réussi à m'échapper un peu plus tôt et aller à l'extérieur aussi dans l'avant-dernier virage. Ça m'a donné un avantage parce que les filles se battaient toutes derrière moi.

Ivanie Blondin

« Elle a eu une grosse fin de semaine et j’ai travaillé pour l’avantager en bouchant les trous, a relaté Maltais. Nous voulons toutes bien faire au niveau personnel, mais nous essayons toujours de nous aider selon nos forces et nos faiblesses. Nous avons fait un bon travail d’équipe dans une course individuelle et c’était plaisant de célébrer avec elle à la fin. »

Cinq patineuses la suivent.

Ivanie Blondin mène dans la dernière ligne droite.

Photo : La Presse canadienne / Rick Bowmer

Vice-championne en titre de la discipline, Blondin avait été couronnée lors de cette même épreuve aux Championnats du monde en 2016.

En Coupe du monde cette saison, l'Ottavienne a remporté deux des trois départs groupés auxquels elle a pris part.

C'est une deuxième médaille ce week-end.Elle avait remporté le bronze à la poursuite par équipe avec Valérie Maltais et Isabelle Weidemann.

Belchos et Gélinas-Beaulieu sur le podium

Le Torontois Jordan Belchos a terminé 2e de la même discipline, trois dixièmes de seconde derrière le Néerlandais Jorrit Bergsma.

Le Sherbrookois Antoine Gélinas-Beaulieu a complété le podium du départ groupé et a remporté la médaille de bronze, la première de sa carrière aux mondiaux.

« Je suis surpris de la manière dont les choses se sont déroulées! Honnêtement, je misais beaucoup plus sur le 1500 m que sur le départ groupé, mais je ne peux être plus satisfait des deux résultats », a indiqué Gélinas-Beaulieu, 7e au 1500 m.

Avec les informations d'Olivier Paradis-Lemieux et Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports