•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le botteur des Alouettes Boris Bede passe aux Argonauts

Il vient de botter le ballon.

Boris Bede

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Les Alouettes ont cédé jeudi leur botteur des cinq dernières années, Boris Bede, aux Argonauts de Toronto et obtiennent le Canadien Tyler Crapigna.

Même s’il a la nationalité française et qu’il a joué son football universitaire avec le Rouge et Or de l’Université Laval, Bede est considéré comme un joueur américain aux yeux de la LCF, en raison de son passage à l’Université Tiffin, aux États-Unis.

Il vient de connaître sa meilleure saison depuis son année recrue en 2015.

Il a réussi 31 de ses 35 tentatives de bottés de placement pour une moyenne de 88,6 %, en 2e place dans la LCF derrière Sergio Castillo, des Lions. Il n’a cependant tenté que huit bottés de plus de 40 verges, au dernier rang dans le circuit.

S’il était désavantagé par son statut de joueur américain, Bede avait l’avantage d’effectuer tous les bottés.

Il a fini 5e pour les dégagements avec une moyenne de 44,6 verges par botté, la meilleure de sa carrière.

Il a aussi été le meilleur pour les bottés d’envoi avec une moyenne de plus de 70 verges, et il a réussi un botté court qui a mené les Alouettes à la victoire à Calgary.

« Nous savions qu'il allait falloir prendre des décisions difficiles à un moment, et celle-ci en fait partie. Je tiens à remercier Boris pour tout ce qu'il a fait pour les Alouettes », a déclaré le directeur général Danny Maciocia.

« En plus de nous donner de la marge de manœuvre avec le plafond salarial, nous venons d'acquérir un botteur d'expérience, en plus d'en signer un autre qui possède de l'expérience dans la NFL. Une belle lutte à trois se dessine à la position de botteur. »

Crapigna voudra effacer ses mauvais souvenirs de Percival-Molson

Tyler Crapigna présente une meilleure moyenne que Bede pour les bottés de précision depuis le début de sa carrière (85,2 % c. 82,5 %).

L’ancien botteur de l’Université McMaster a amorcé sa carrière en disputant ses trois premières saisons avec les Roughriders de la Saskatchewan avant de prendre le chemin de Toronto en 2019.

L'Ontarien de Nepean a gagné la Coupe Vanier en 2011 grâce à un placement en deuxième prolongation, mais il a aussi subi la défaite lors de la finale nationale en 2014. Les Carabins avaient alors bloqué son botté au stade Percival-Molson pour permettre à Danny Maciocia de mettre la main sur la Coupe Vanier.

Cette année, lors de la visite des Argonauts, les Alouettes ont bloqué son placement de 50 verges à la fin de la première demie et il a raté sa chance d'envoyer le match en prolongation sur une tentative de 51 verges au dernier jeu du match.

Les Alouettes ont aussi mis sous contrat le botteur américain format géant Ryan Santoso. Le gaillard de 1,98 m et 117 kg ( 6 pi 6 po/258 lb) s'était joint à l'équipe d'entraînement des Montréalais en 2019.

Après son passage, il a disputé trois parties avec les Titans du Tennessee. L'athlète de 24 ans a aussi passé du temps avec les Lions de Détroit et les Jaguars de Jacksonville au sud de la frontière.

Compétition sur la ligne défensive

L'état-major des Alouettes veut améliorer sa ligne défensive et le camp risque d'être trop court pour évaluer tous les candidats.

Jeudi, les Moineaux ont annoncé le retour de Woody Baron, de Bo Banner et de Lord Hyeamang, en plus de s'entendre avec l'ailier défensif Adrian Tracy.

Tracy a joué avec les Tiger-Cats de Hamilton au cours des cinq dernières saisons. L'an dernier, sa saison s'est arrêtée après huit matchs quand il a subi une grave blessure au triceps. Il avait trois sacs et avait provoqué trois échappés.

Les Alouettes ont déjà 14 joueurs de ligne défensive sous contrat, incluant le vétéran John Bowman, qui n'a toutefois pas encore confirmé son retour au jeu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !