•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les joueuses de soccer américaines sont sous-payées, disent leurs collègues masculins

Elle porte sa main au visage d'une adversaire en tentant de maîtriser le ballon.

Megan Rapinoe (à droite) a mené les Américaines au titre mondial l'été dernier.

Photo : Getty Images / Robert Cianflone

Radio-Canada

Les joueurs de l’équipe américaine de soccer estiment que la rémunération de leurs collègues de la formation féminine devrait au moins tripler.

C’est ce que l’Association des joueurs de soccer de l'équipe nationale américaine (USNSTPA) a déclaré dans une longue lettre ouverte publiée mercredi.

Selon l’argumentaire du syndicat, la proposition de la Fédération américaine de soccer pour le renouvellement du contrat de travail des joueuses de 2017 à 2021 est pire que le pacte des hommes qui s’est terminé en 2018.

Pour les joueurs, il s’agit de discrimination à l’égard des femmes. L'USNSTPA souligne que la pression est très forte pour les joueuses d’accepter un tel contrat puisque la Fédération détient le monopole du soccer féminin aux États-Unis.

Ce que devrait faire la Fédération est simple, selon nous. Payez les femmes au-delà de ce qui était prévu dans le contrat de travail des hommes qui est déjà venu à échéance. Nous estimons qu’elles devraient recevoir au moins le triple de la rémunération que nous avons reçue lors de notre ancien contrat de travail.

L'Association des joueurs de soccer de l'équipe nationale américaine

L’Association des joueurs ne cache pas qu’elle aussi est en négociation pour le renouvellement du contrat de travail. D’ailleurs, la Fédération souhaite que les hommes conservent les mêmes conditions que lors de leur entente de 2011 à 2018.

L'USNSTPA se défend toutefois d’utiliser la cause des joueuses américaines pour discréditer la partie patronale. Elle affirme que la proposition de la Fédération faite aux joueuses est tout simplement inacceptable.

Les joueuses américaines de soccer, doubles championnes du monde en titre, ont porté plainte pour discrimination contre leur Fédération en mars dernier.

Elles réclament des salaires égaux aux hommes. Le procès doit avoir lieu le 5 mai prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports