•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore du renfort en défense pour les Alouettes

Les deux joueurs tiennent un ballon devant leur DG.

Frédéric Chagnon (gauche), Danny Maciocia (centre) et David Ménard (droite)

Photo : Radio-Canada

Les Alouettes ont présenté deux de leurs quatre nouveaux venus québécois, Frédéric Chagnon et David Ménard, mercredi après-midi au stade olympique de Montréal.

Lors de son embauche, Danny Maciocia avait parlé de donner priorité au talent local à talent égal, mais il précise que ce n’est pas uniquement l’origine de ces joueurs qui a mené à leur arrivée.

C’est plus que du talent égal. Ce sont des joueurs qui vont contribuer à notre succès, pas seulement dans les unités spéciales. Mais je suis convaincu que sur le jeu défensif, ils vont avoir leur mot à dire.

Danny Maciocia, directeur général des Alouettes de Montréal

S’il connaît particulièrement Ménard, Chagnon et Junior Luke, qui ont tous joué sous ses ordres avec les Carabins de l’Université de Montréal, Maciocia a aussi eu de bons mots concernant Alexandre Gagné, un ancien du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

« C’est un gars qui a eu 42 plaqués dans les unités spéciales au cours des deux dernières saisons. »

« Je me rappelle de lui avec le Vert & Or et je me demandais pourquoi je ne l’avais pas recruté à l’époque, enchaîne le DG. Je ne voulais pas manquer mon coup une deuxième fois. »

D’autres embauches

Les Alouettes ont poursuivi leurs acquisitions en défense. L'équipe a paraphé des ententes avec le demi défensif américain Monshadrik Hunter, ainsi que les joueurs de ligne défensive Kingsley Opara et Logan Tago, également natifs des États-Unis.

Hunter est présenté comme un demi défensif, mais il peut aussi évoluer comme secondeur extérieur, position libérée par le départ de Patrick Levels, qui a signé avec les Tiger-Cats de Hamilton.

Hunter, des Eskimos, plaque Johnson, des Alouettes,

Monshadrik Hunter (no 41) et Jeremiah Johnson (no 24)

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Le Texan de 24 ans a connu une excellente saison en 2019. Il a terminé au 3e rang des Eskimos d'Edmonton avec 59 plaqués défensifs, en plus d'intercepter 2 passes et d'en rabattre 5.

Opara et Tago batailleront quant à eux pour des postes sur la ligne nouvelle ligne défensive des Moineaux.

Opara, un gros bonhomme de 1,91 m et 136 kg (6 pi 3 po/300 lb), a disputé un match avec les Argonauts de Toronto en 2019, à la suite d'une brillante carrière universitaire avec les Terrapins de l'Université du Maryland. Il est âgé de 25 ans.

Tago a pris part au camp des recrues des Seahawks de Seattle le printemps dernier, avant de se joindre à l'équipe à temps pour son dernier match préparatoire. Il n’a que 22 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !