•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pospisil s'offre Medvedev à Rotterdam, Auger-Aliassime en quarts

Il frappe la balle du revers.

Vasek Pospisil

Photo : AFP / Pascal Guyot

Radio-Canada

Vasek Pospisil a poursuivi sur sa lancée au premier tour du tournoi de Rotterdam en se payant mercredi Daniil Medvedev, 5e joueur mondial, en deux manches de 6-4 et 6-3.

« Ce n’est pas tous les jours que tu peux battre un joueur du calibre de Daniil, a dit Pospisil. Tu dois toujours croire en toi et savoir que tu peux y arriver, surtout si tu l’as fait dans le passé, comme moi. »

Finaliste à Montpellier la semaine dernière, le Canadien a perdu les deux premiers jeux de la rencontre avant de renverser la vapeur. Il a remporté la première manche en enregistrant son second bris de service.

La 104e raquette à l’ATP a de nouveau brisé son rival au quatrième jeu de la deuxième manche pour prendre une avance de 3-1. Il n’a plus été inquiété par la suite et s’est imposé apour éliminer le Russe, favori du tournoi.

Le match n'a duré que 68 minutes.

Je suis arrivé avec un plan de match précis. Je savais exactement ce que je voulais faire. Mais l’exécution, ça c’est une autre histoire. J’étais un grand négligé, alors j’étais détendu et confiant, ce qui est une bonne combinaison quand tu amorces un match.

Vasek Pospisil

Au deuxième tour, il fera face au Serbe Filip Krajinovic (39e).

Auger-Aliassime en quarts de finale

Félix Auger-Aliassime a quant à lui accédé aux quarts de finale en battant Grigor Dimitrov 6-4 et 6-2.

Le Canadien, 21e du monde, a ravi le service du Bulgare (22e) au cinquième jeu. En avant 3-2, il a toutefois subi le même sort à son service suivant et son rival a remis le match à niveau.

Le Québécois de 19 ans a cependant profité du jeu inconstant de son rival pour le briser à nouveau et reprendre définitivement les commandes à 4-3.

« C'était vraiment un très bon match, très complet du début jusqu'à la fin. J'ai été capable de sécuriser mes jeux au service, puis de lui mettre de la pression sur le retour. Je bougeais extrêmement bien, a expliqué Auger-Aliassime.

« Je pense que c'est tout le travail des dernières semaines, des derniers mois qui paie ce soir. Je suis capable d'exprimer mon meilleur tennis du début jusqu'à la fin. Je peux être fier de moi, fier de mon match, et c'est très encourageant pour la suite. »

En deuxième manche, Dimitrov s'est montré plus combatif, mais Auger-Aliassime a été tenace en fond de terrain pour arracher un autre bris et se doter d’une priorité de 2-1. Il n'a plus regardé dans le rétroviseur par la suite.

Au troisième tour, il se mesurera au vainqueur du duel opposant le Grec Stefanos Tsitsipas au Slovène Aljaz Bedene.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports