•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raptors restent intraitables, malgré les nombreuses blessures

Serge Ibaka et Pascal Siakam, des Raptors de Toronto

Serge Ibaka et Pascal Siakam, des Raptors de Toronto

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La Presse canadienne

La capacité de Nick Nurse à absorber les coups remonte au temps où il était entraîneur dans la D League (désormais connu sous le nom de G League). À l'époque, il savait rarement sur quels joueurs il pourrait compter, l'obligeant à planifier divers scénarios.

Nurse et les Raptors ont fait des ajustements tardifs de façon constante cette saison. Ils ont gagné leurs 15 derniers matchs, ce qui constitue un record d'équipe, même s'ils se retrouvent dans le top 5 de la NBA pour les duels ratés à cause de blessures.

« Nous n'avons pas toujours très bien joué [durant la série de victoires], mais nous continuons de trouver des moyens de gagner, dit Nurse. C'est une qualité très recherchée. »

Les Raptors affichent un rendement de 40-14, le meilleur dans l'histoire de l'organisation torontoise après 54 matchs. Ils essaieront de poursuivre sur leur lancée mercredi, contre les Nets, à Brooklyn.

Kyle Lowry, Fred VanVleet, Norman Powell, Marc Gasol et Patrick McCaw ont tous été à l'écart du jeu ou le sont encore.

Powell est blessé à un doigt et Gasol à l'arrière d'une cuisse. Ils ne devraient pas effectuer un retour avant la fin de la pause des étoiles. La classique annuelle se tiendra ce week-end.

C'est l'ardeur au travail qui explique en grande partie les récents succès, croit l'entraîneur-chef.

Je pense que les gars ont prouvé qu'ils pouvaient gagner. Ils continuent de se montrer à la hauteur et nous sommes devenus habitués au roulement à cause des blessures. Quand vous concédez des pouces ou quoi que ce soit, il faut hausser son énergie et son endurance d'un cran. Nous l'avons fait la plupart des soirs.

Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors de Toronto

Il y a une aura de confiance autour des joueurs qui vient en partie du parcours ayant mené les Raptors jusqu'à la conquête du championnat de la NBA.

« Ils sont fonceurs, que ce soit Kyle [Lowry], Pascal [Siakam], Fred [VanVleet], Rondae [Hollis-Jefferson], OG [Anunoby], Pat [McCaw], Terence [Davis], indique Nurse. Plusieurs gars s'attellent à exécuter l'attaque du mieux qu'ils le peuvent et à lire ce que donne la défense. Ils y mettent les efforts. »

Plusieurs supporteurs des Raptors étaient outrés que Davis ne soit pas retenu en vue du match des étoiles montantes qui sera présenté vendredi, en marge de la rencontre des étoiles. La recrue non repêchée a enregistré des prestations de 31, 20 et 17 points en février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports