•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le beau parcours de Vasek Pospisil s'arrête en finale à Montpellier

Vasek Pospisil et Gaël Monfils

Photo : Getty Images / Pascal Guyot

Radio-Canada

Le Canadien Vasek Pospisil s’est avoué vaincu 7-5 et 6-3 devant le favori de la foule, le Français Gaël Monfils, dimanche, en finale du tournoi de Montpellier.

Après avoir connu une semaine productive, marquée par des victoires contre son compatriote Denis Shapovalov, troisième tête de série, et en demi-finales samedi sur le Belge David Goffin, deuxième tête de série, Pospisil a livré une chaude bataille à Monfils en première manche.

Moins dominant au service qu'il ne l'avait été au cours de la semaine, surtout lors de son match contre Goffin où il avait réalisé huit as, Pospisil a été limité à deux as face à l'athlétique Français. Il a commis trois doubles fautes. Monfils a réussi six as, mais a commis cinq doubles fautes.

Incapable de contrer le service de Monfils en première manche, Pospisil s'est créé quatre chances de bris en deuxième manche, deux au troisième jeu et deux autres au cinquième, les deux plus longs jeux du match. Monfils n'a jamais flanché.

Physiquement, c’est toujours difficile avec Gaël, et encore plus avec le match d’hier. J’aurais aimé être un peu plus frais. Aujourd’hui, il m’a peut-être manqué 10 % d’énergie dans les moments où j’avais de bonnes chances. Il a été trop fort.

Vasek Pospisil

De son côté, le Canadien de 29 ans, 132e du monde, a lui aussi fait face à quatre balles de bris, deux dans chacune des deux manches. Il a donné un premier bris lors du 12e jeu, permettant ainsi à Monfils de boucler la première manche en 53 minutes.

En début de deuxième manche, Pospisil a dû avoir recours au thérapeute après deux chutes sur le terrain. Il a été en mesure de reprendre le jeu, malgré un inconfort certain à la hanche.

« Je ne le sentais pas vraiment au début, mais j’ai fait quelques mouvements qui m’ont fait mal pendant le match. Je vais prendre le temps de me reposer avant Rotterdam. Ça m’a nui pour quelques points, mais ça n’a pas changé grand-chose dans le match en général. »

Monfils a réussi son second bris lors du huitième jeu de la deuxième manche, à sa deuxième tentative, après avoir gagné les trois premiers points. Fort d'une avance de 5-3, il a mis fin au duel à sa deuxième balle de match lorsque Pospisil a retourné un service hors des limites du terrain.

« C’est une très très belle semaine, bien sûr je suis déçu du résultat, j’aurais aimé gagner, a déclaré Pospisil. Il ne manquait pas grand-chose, c’était une semaine difficile physiquement. J’ai manqué un peu d’énergie. »

Neuvième joueur mondial, Monfils a enregistré le neuvième titre de sa carrière sur le circuit de l'ATP, et son troisième à Montpellier. Il avait remporté l'édition inaugurale, en 2010, avant de vaincre son compatriote Richard Gasquet en 2014.

C’était la deuxième finale de la carrière de Pospisil. En 2014, il avait perdu en deux manches contre son compatriote Milos Raonic à Washington.

(Avec les informations de Carole Bouchard)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports