•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le TAS ne se prononcera pas sur l'ajout d'un 50 km féminin aux Jeux de Tokyo

Elle s'asperge avec de l'eau.

La Portugaise Ines Henriques établit le premier record du monde du 50 km marche.

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Associated Press

Un groupe d’athlètes qui souhaitait l’ajout du 50 km féminin de marche dans une optique d’équité vient d’être débouté.

Le Tribunal arbitral du sport a affirmé mardi que l’appel des athlètes ne relève pas de sa compétence et n’a pas précisé les raisons de la fin des procédures.

Huit marcheuses, dont la championne du monde de 2017 Ines Henriques, avaient intenté un recours contre la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et le Comité international olympique au plus haut tribunal sportif.

Le 50 km marche est la seule épreuve officielle du programme olympique d’athlétisme sans équivalent féminin.

L'IAAF s’était justifiée en affirmant qu’il n’y avait pas assez de marcheuses de niveau olympique.

Henriques a gagné le premier titre mondial du 50 km dans une course qui mettait aux prises sept athlètes. Il y en avait 23 au départ de l'épreuve qui a couronné la deuxième championne du monde, Liang Rui, en septembre dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Athlétisme

Sports