•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oleg Matytsine continue son ménage dans l'athlétisme russe

Ils se serrent la main.

Oleg Matytsine et Thomas Bach au siège du CIO

Photo : CIO

Agence France-Presse

La Fédération russe d'athlétisme (RUSAF) a annoncé lundi la démission de l'ensemble de son comité directeur, une décision prise quelques jours après sa suspension par le ministère des Sports.

C'est à l'issue d'une réunion à laquelle participait le ministre des Sports Oleg Matytsine que la RUSAF a annoncé par communiqué le départ de « tous les membres du présidium de la fédération, dans l'intérêt des athlètes russes propres, pour assurer leur participation aux compétitions internationales et nationales ».

Un groupe de travail mené par le Comité olympique russe (ROC) prendra le relais dans l'attente de nouvelles élections prévues le 28 février.

Suspendue depuis novembre 2015 pour un vaste scandale de dopage institutionnel, la Fédération russe d'athlétisme est encore au centre d'un autre scandale avec « l'affaire Lysenko ».

Elle est accusée d'avoir fait obstruction à une enquête antidopage visant le spécialiste du saut en hauteur Danil Lysenko.

La RUSAF est maintenant sous la menace d'une exclusion de la Fédération internationale (IAAF), recommandée la semaine dernière par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Cette recommandation avait poussé le ministère russe des Sports à suspendre la RUSAF pour un mois, le temps que les élections soient organisées.

« La crise de l'athlétisme russe dure depuis cinq ans, et il est évident pour tout le monde que ça a trop traîné. Notre objectif principal, c'est de normaliser rapidement la coopération avec l'IAAF pour rétablir notre adhésion », a expliqué lundi Oleg Matytsine, cité dans le communiqué de la RUSAF.

Le comité des athlètes de la RUSAF dit « soutenir » la décision prise lundi.

On retrouve dans ce comité la spécialiste du saut en hauteur Maria Lasitskene, qui critique avec virulence la direction de la Fédération russe.

Elle debout devant la barre du saut en hauteur.

Mariya Lasitskene

Photo : Reuters / TT News Agency

« Nous estimons que cette étape est la seule possible, et très importante, pour le retour de l'athlétisme russe dans la communauté sportive mondiale », a indiqué le comité des athlètes dans un communiqué.

Le temps presse à moins de six mois des Jeux olympiques. La Russie pourrait ne pas pouvoir présenter d'athlètes si le processus de réintégration de la RUSAF ne reprend pas rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !