•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après 1972, Sapporo veut obtenir les JO de 2030

Un sauteur est dans les airs.

Le centre-ville de Sapporo en arrière-plan lors d'une compétition de saut à ski

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Kyodo News

Agence France-Presse

La ville japonaise de Sapporo a reçu mercredi le feu vert du Comité olympique japonais pour postuler à l'organisation des Jeux d'hiver de 2030.

Sapporo est revenue dans l'actualité olympique quand le CIO a imposé aux organisateurs de Tokyo 2020 de déplacer les épreuves de marche et du marathon beaucoup plus au nord, à 800 km de la capitale.

Le CIO craint que les fortes chaleurs estivales dans la capitale ne nuisent à la santé des athlètes et des spectateurs. L'été est normalement plus clément à Sapporo.

La ville de l'île d'Hokkaido a déjà accueilli les Jeux d'hiver en 1972. Les Jeux avaient rassemblé 1006 athlètes de 35 pays dans 35 épreuves officielles.

Des athlètes rassemblés dans un stade

La cérémonie de fermeture des Jeux olympiques de 1972 à Sapporo le 13 février

Photo : La Presse canadienne / Associated Press

L'Union soviétique avait fini en tête du classement des pays, avec 16 médailles, dont 8 en or. Le Japon avait remporté trois médailles, dont son premier titre olympique.

La délégation canadienne, formée de 29 hommes et de 18 femmes, avait récolté une médaille d'argent et s'était classée au 17e rang pour le nombre de récompenses.

Fière de cet héritage olympique, Sapporo présente à nouveau sa candidature pour des Jeux d'hiver.

La décision du Comité olympique japonais sera notifiée au Comité international olympique (CIO) dans les prochains jours, après approbation formelle de la candidature.

Déjà candidate à l'attribution des Jeux d'hiver de 2026, Sapporo s'était retirée de la course en septembre 2018 à la suite d'un séisme sur l'île d'Hokkaido.

Quelques passants regardent les dégâts devant une rue éventrée.

Sapporo, cinquième ville en importance au Japon, a été touchée par un séisme en 2018.

Photo : Reuters / KYODO Kyodo

Les Jeux d'hiver de 2026 ont finalement été octroyés à Milan-Cortina d'Ampezzo en Italie, mais le porte-parole de la candidature de Sapporo avait alors fait savoir que « 2030 serait une date préférable pour accueillir les Jeux ».

Outre Sapporo, Barcelone et Salt Lake City, qui a déjà organisé les Jeux d'hiver en 2002, envisagent de se lancer dans la course pour 2030.

Le maire de la ville, Katsuhiro Akimoto, et le président du CIO Thomas Bach se sont rencontrés début janvier au siège du CIO à Lausanne.

Aucune date n'est encore prévue pour la désignation de la ville des Jeux d'hiver de 2030.

La charte olympique prévoit une désignation au moins sept ans à l'avance, mais le CIO est enclin à assouplir cette règle pour désigner à l'avenir la ville hôtesse encore plus en amont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Sports