•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Chicane de famille au sein du baseball québécois

Il donne une conférence de presse sur un terrain de baseball.

Robert Fatal (archives)

Photo : Radio-Canada

Martin Leclerc

BILLET - Depuis quelques semaines, Baseball Québec traverse une période de tension à la suite de la décision de son conseil d’administration de ne pas renouveler le contrat de Robert Fatal, qui était depuis quatre ans l’entraîneur en chef du programme phare de la fédération : l’Académie de Baseball Canada (ABC).

À la fin de décembre, Fatal a été prévenu que le contrat liant son entreprise à Baseball Québec ne serait pas prolongé. Dans le milieu du baseball d’élite, où les controverses sont rares, cette première nouvelle a causé une certaine surprise.

Fatal n’était pas le dernier venu. L’automne dernier, il terminait un cycle de trois ans au sein du personnel d’entraîneurs d’Équipe Canada. Avant de prendre les commandes de l’ABC, il avait dirigé l’équipe junior élite de Jonquière pendant plusieurs années en plus d’avoir mis sur pied le programme de baseball sports-études du Saguenay. Sur la scène canadienne, les équipes québécoises qui lui avaient été confiées avaient connu beaucoup de succès et ont remporté, notamment, trois médailles d’or.

***

Cette histoire a pris encore plus d’ampleur au cours de la dernière semaine quand on a appris que Fatal et un autre entraîneur québécois ayant œuvré au sein du programme de l’équipe nationale, Philip Tomlinson, viennent de lancer une académie de développement privée qui sera basée à Montréal et qui fera dorénavant concurrence... à l’ABC!

Pour mener à bien ce projet, Fatal et Tomlinson se sont s’associés avec l’entreprise floridienne TNXL Academy (TNXL signifie « The Next Level »). Mise sur pied en 2014, TNXL Academy soutient avoir aidé 95 % de ses diplômés (des élèves du secondaire) à se faire recruter par des programmes universitaires ou par des équipes de la MLB.

Les académies privées vouées au développement des jeunes athlètes sont courantes au Canada anglais et sur le territoire américain. Au Québec toutefois, de mémoire, l’arrivée d’un joueur comme TNXL est une grande première.

Dans le petit univers du baseball québécois, tout le monde ne parle que de ce revirement de situation! Et tout le monde se questionne à savoir s’il y a suffisamment de place pour deux académies vouées au développement des joueurs d’élite au Québec.

***

La trame de fond de cette histoire, elle, est encore nébuleuse. Mardi dernier, les dirigeants de Baseball Québec ont tenu une réunion avec les parents des joueurs de l’ABC. Ces derniers avaient de nombreuses questions à leur poser quant aux motifs ayant provoqué le renvoi de Robert Fatal.

Cet exercice s’est tenu dans un contexte particulier. La résiliation du contrat de Robert Fatal est survenue après que le président de la fédération, Marc Vadeboncoeur, eut remis un rapport « d’au moins de 25 pages » et des recommandations aux membres du conseil d’administration de BQ.

Du côté de Baseball Québec, deux personnes ont accepté d’en parler, mais leur anonymat a été requis parce qu’elles n’ont pas été autorisées à commenter publiquement le dossier.

Selon ces deux sources, l’histoire de ce rapport s’apparente un peu à la mésaventure d’un type qui tire sur un fil dépassant d’une manche de son chandail et qui finit par défaire le vêtement au grand complet.

Plus tôt cette année, BQ avait vu son meilleur espoir des 20 dernières années, le lanceur Simon Lusignan, s’exiler à Okotoks en Alberta pour devenir membre de la Dawgs Academy (une autre académie privée).

En posant des questions aux parties concernées sur les motifs de l’exil de cet espoir de premier plan, le nouveau président Vadeboncoeur s’est retrouvé avec des versions qu’il estimait trop contradictoires pour être justes.

Le président s’est alors senti dans l’obligation de poursuivre l’exercice. Il a requis l’aide de son prédécesseur, Jean Boulais. Et finalement, sous le sceau de la confidentialité, plus de 20 familles dont un jeune était inscrit au programme de l’ABC ont été interrogées.

***

« Quand le rapport nous a été présenté, tout le monde était du même avis autour de la table. Nous avons estimé que le temps était venu de réorienter l’ABC. Nous voulons recentrer les valeurs mises de l’avant à l’ABC et nous voulons revoir le fonctionnement du programme. Cela aurait même dû être fait il y a quelques années », raconte un membre du conseil d’administration.

« Par ailleurs, je ne crois pas que nous ayons à détailler sur la place publique les motifs de cette décision. Peu importe le sport, ce n’est pas vrai que les organisations sportives de haut niveau étalent publiquement, en détail, les raisons ayant mené à un changement d’orientation ou à un changement d’entraîneur. Les administrateurs prennent des décisions, les personnes concernées en prennent acte et ça s’arrête-là. »

« Cette histoire est inutilement montée en épingle », estime une autre source.

« Robert Fatal n’a commis aucun crime et tous les objectifs sportifs et de développement qui avaient été fixés ont été atteints par l’ABC au cours des dernières années. Toutefois, en tant que fédération, nous avons seulement décidé de repartir en mettant l’accent sur d’autres valeurs. Nous voulons que nos joueurs continuent à obtenir des bourses d’études dans des universités américaines et qu’ils continuent d’être repêchés par des équipes de la MLB. Mais nous voulons qu’ils y parviennent en empruntant un chemin différent, dans un environnement plus positif. »

À Baseball Québec, les gens se disent heureux de constater que tous les autres entraîneurs de l’ABC aient décidé de rester en poste. Et que depuis le départ de Fatal, plusieurs Québécois ayant joué chez les professionnels aient levé la main pour venir prêter main-forte à l’ABC.

***

Robert Fatal est certainement blessé par la fin de son association avec Baseball Québec. Il filait, dit-il, le parfait bonheur à la tête de l’ABC.

« Je ne m’attendais pas à être congédié. Au cours de mes quatre années à la tête du programme, jamais un membre du conseil d’administration ne m’a formulé le moindre reproche. J’ai demandé qu’on m’explique les raisons ayant mené à cette décision, mais je n’ai pas obtenu de réponse », déclare-t-il.

Cela dit, Fatal affirme ne pas vouloir partir en guerre contre Baseball Québec. Il estime que la fédération devrait voir d’un bon œil la naissance d’un nouveau programme destiné à donner de la visibilité aux joueurs québécois.

« Il y a de la place pour deux académies. Il y a beaucoup de talent ici et les universités américaines viennent chercher de plus en plus de joueurs au Canada. Le membership de Baseball Québec augmente aussi constamment. S’il y a un programme de développement supplémentaire, ça veut dire qu’un plus grand nombre de joueurs auront la chance de se faire valoir. C’est une bonne nouvelle », estime l’entraîneur.

Fatal souligne avec fierté qu’au cours des quatre dernières années, 64 joueurs de l’ABC ont obtenu des bourses d’études dans des collèges et universités américaines. Seulement au cours de la dernière année, 4 joueurs de l’ABC ont été repêchés par des équipes de la MLB et 18 ont obtenu des bourses.

Le réseau de contacts de ses nouveaux associés américains et les moyens qu’ils mettront à sa disposition, croit-il, lui permettront de poursuivre cette mission.

***

Les baseballeurs québécois ont désormais deux options devant eux.

Le temps finira par faire retomber la poussière. Et à la longue, cette diversité forcera probablement tout le monde à être meilleur et à se surpasser pour offrir de meilleurs services aux athlètes.

Pour l’instant, les joueurs de l’ABC reçoivent des appels les invitant à passer dans l’autre camp. Chacun tente de vendre sa salade, des choses sont dites et ça crée de l’acrimonie.

Le baseball québécois n’est pas habitué aux chicanes de famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Baseball

Sports