•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Raptors à Shaquille O'Neal, le monde du sport pleure Kobe Bryant

Un homme marche dans la pénombre.

Kobe Bryant marche sur le terrain des Lakers de Los Angeles lors de la cérémonie de retrait de ses numéros, en décembre 2017.

Photo : Getty Images / Harry How

Radio-Canada

La mort tragique à 41 ans de l'ancienne vedette des Lakers Kobe Bryant,décédée dans un accident d'hélicoptère dans les environs de Los Angeles dimanche, a bouleversé le monde du sport.

La nouvelle n'avait été annoncée que depuis à peine une heure quand le match entre les Raptors de Toronto et les Spurs s'est amorcé à San Antonio.

Les deux équipes ont chacune laissé filer les 24 premières secondes de leur horloge afin d'honorer celui qui a porté ce numéro pendant la deuxième partie de sa carrière.

Mark Cuban, le propriétaire des Mavericks, qui a été l'un des adversaires les plus coriaces des Lakers pendant les années 2000, a annoncé que son numéro 24 serait retiré par l'équipe, même s'il n'a pas joué pour Dallas.

Son ancien coéquipier avec les Lakers Shaquille O'Neal, avec lequel il a eu une relation houleuse hors du terrain malgré leurs titres en 2000, 2001, 2002, a écrit qu'il n'y avait « pas de mots pour décrire la douleur de perdre ma nièce Gigi [Gianna, fille de Kobe Bryant, NDLR] et mon frère Kobe Bryant. Je t'aime et tu me manqueras. »

Le meilleur pointeur de l'histoire de la NBA, Kareem Abdul-Jabbar, aussi une ancienne grande vedette des Lakers, a offert ses réflexions sur Bryant, qu'il raconte avoir rencontré pour la première fois quand il était encore enfant.

« Il a inspiré toute une génération de joueurs de basketball, mais je vais toujours me rappeler l'homme qu'il était plutôt que l'athlète », a-t-il écrit.

Pour Magic Johnson, autre ancienne vedette de la franchise californienne, « Kobe était le plus grand Lakers de tous les temps ».

Affecté par la mort de Bryant dont il était proche, le joueur vedette des Nets de Brooklyn Kyrie Irving a décidé de ne pas prendre part au match qui devait opposer son équipe dimanche soir aux Knicks de New York.

« J'aimais Kobe, il était comme un petit frère pour moi, a pour sa part écrit Michael Jordan, considéré comme le meilleur joueur de l'histoire de la NBA, dans un communiqué. Nous parlions souvent et je vais m'ennuyer beaucoup de ces conversations. Il était un compétiteur féroce, un des grands de ce jeu et une force créatrice. »

« Seize équipes sont en lice aujourd'hui, tous leurs joueurs ont grandi en rêvant de devenir un jour comme lui, ou comme Michael Jordan avant lui. On parle de cette génération de joueurs marqués par cette icône qui semble être partie trop tôt. C'est difficile », a dit l'ancien entraîneur Stan Van Gundy sur la chaîne officielle de la NBA.

De nombreux sportifs hors du monde du basketball ont également souligné la mort de Bryant, dont l'entraîneur de l'Impact de Montréal, Thierry Henry.

« Je suis dévasté par la nouvelle de la mort de Kobe Bryant, sa fille Gianna et tous ceux qui étaient à bord de l'hélicoptère. Mes pensées sont avec sa famille et celle des autres victimes », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

« (Mon épouse) Janet et moi n'avons pas les mots pour décrire le choc et la tristesse que nous ressentons après la mort accidentelle de Kobe Bryant. Prières pour sa famille et lui », a également écrit le meilleur joueur de hockey de l'histoire, Wayne Gretzky.

L'ex-président américain Barack Obama, grand amateur de basketball, a également offert ses sympathies de même que l'actuel président Donald Trump.

Des centaines d'amateurs se sont massés près du domicile des Lakers, le Staples Center, fermé au public en raison des Grammys, afin de lui rendre hommage. Un gigantesque panneau d'affichage électronique situé près de l'aréna montrait un portrait de l'ex-Laker avec le message suivant : « À la mémoire de Kobe Bryant, 1978-2020 ».

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !