•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Canadienne Kelsey Mitchell gagne l'argent au sprint à Milton

Elle salue la foule à Milton.

Kelsey Mitchell

Photo : Cycling Canada/Twitter

Radio-Canada

La Canadienne Kelsey Mitchell a gagné une deuxième médaille en deux jours à la Coupe du monde de cyclisme sur piste de Milton, samedi soir, en Ontario.

Après avoir mis la main sur l'or au sprint par équipe la veille en compagnie de la Québécoise Lauriane Genest, Mitchell a remporté l'argent dans l'épreuve individuelle.

La cycliste de 26 ans a été battue en finale par la Néerlandaise Laurine van Riessen.

« Je sais que j'ai la vitesse, mais tactiquement, elle a plus d'expérience que moi », a déclaré la détentrice du record du monde pour l'effort lancé de 200 mètres.

Ancienne joueuse de soccer universitaire, Mitchell est un nouveau visage sur le circuit de la Coupe du monde. Championne canadienne l'an dernier, elle a gagné sa première médaille à l'automne.

Après une longue journée de duels, Mitchell a cédé sa place à Genest pour le keirin dimanche.

« J'aurais vraiment aimé courir, mais je puise dans mes énergies présentement, a déclaré celle qui combat un virus intestinal. Les mondiaux sont mon objectif principal. Alors, je vais tenter de revenir en santé et me préparer pour eux. »

Du côté masculin, les Québécois Hugo Barrette et Joël Archambault étaient de la même vague de qualification pour commencer leur journée au keirin et ont pris les deux derniers rangs de la course.

Au repêchage, où les gagnants de chaque groupe obtiennent leur laissez-passer pour les demi-finales, Archambault et Barrette ont terminé 3es et ont finalement conclu à égalité au 17e rang.

« J'aurais espéré un meilleur résultat aujourd'hui (samedi). Je me sentais bien et le fait d'être à la maison fait en sorte qu'on veut toujours connaître nos meilleures performances », a confié Joël Archambault, qui estime avoir manqué de rythme sur son vélo.

« Je faisais de bonnes manœuvres, mais toujours avec un peu de retard ou bien en étant trop réactif », a-t-il analysé.

L’Allemand Joachim Eilers s’est emparé de l’or en ayant le dessus sur le Colombien Kevin Santiago Quintero Chavarro en finale. Rafal Sarnecki, de la Pologne, a quant à lui décroché le bronze.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme sur piste

Sports