•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Abus sexuels dans l'Église : les Saints veulent bloquer la publication de courriels

Une foule les regarde sortir de l'église.

La propriétaire des Saints, Gayle Benson, et l'archevêque de La Nouvelle-Orléans à l'enterrement de son mari, Tom Benson, en mars 2018.

Photo : Associated Press / Gerald Herbert

Associated Press

Les Saints de La Nouvelle-Orléans vont se rendre en cour dans l'espoir d'empêcher la publication de centaines de courriels qui démontreraient les liens entre l'équipe et l'archidiocèse catholique louisianais dans la gestion d'une crise entourant des cas d'abus sexuel, a révélé l'Associated Press vendredi.

Les avocats d'une vingtaine d'hommes qui ont intenté une poursuite contre l'Église soutiennent avoir découvert que l'équipe de la NFL, dont la propriétaire Gayle Benson est une catholique dévouée, a appuyé l'archidiocèse de La Nouvelle-Orléans dans « sa démarche pour cacher ses crimes ».

Selon eux, de nombreux membres du personnel des Saints, dont le vice-président aux communications Greg Bensel, ont conseillé l'archidiocèse dans l'élaboration de sa stratégie de communication afin de réduire les répercussions liées à la publication par l'Église de la liste des membres du clergé accusés d'abus sexuels.

La propriétaire des Saints, qui a hérité de l'équipe à la mort de son mari Tom Benson, en 2018, est une proche de l’archevêque Gregory Aymond, qui a marché à ses côtés lors des funérailles. Gayle Benson a donné des millions de dollars aux institutions catholiques de la région. L'archevêque est un invité fréquent aux matchs de l'équipe.

« Il est évident que les Saints ne devraient pas jouer un rôle de soutien auprès de l'archidiocèse et que l'équipe de relations publiques des Saints ne devrait pas gérer les relations publiques de criminels commettant des actes de pédophilie, ont écrit les avocats dans un document remis en cour. Les Saints savent que si les documents sont rendus publics, l'équipe sportive professionnelle sera aussi éclaboussée. »

Les avocats des Saints ont réfuté les allégations dans des documents remis en cour, les qualifiant d'« outrageuses ». Ils ont ajouté que les courriels échangés en 2018 et 2019 avaient été écrits en sachant qu'ils étaient privés et ne devraient pas servir de « chair à canon pour le public ».

L'archidiocèse conteste aussi la publication des courriels.

La NFL a été informée du dossier, puisque les adresses courriel utilisées par les Saints proviennent du domaine « nfl.com ». La ligue n'a pas commenté l'affaire.

Un spécialiste nommé par la cour entendra les arguments des deux parties dans les prochaines semaines afin de déterminer si les échanges devraient demeurer confidentiels ou non.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports