•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Biathlon : un Français dédie son podium à son père disparu au Lac-Saint-Jean

Il a les larmes aux yeux sur le podium.

Fabien Claude ému, avec sa médaille au cou.

Photo : Getty Images / AFP/Jure Makovec

Radio-Canada

Le Français Fabien Claude a révélé jeudi que son père est l’un des cinq motoneigistes portés disparus au Lac-Saint-Jean, après avoir réussi le premier podium de sa carrière en Coupe du monde, au 20 km individuel de Pokljuka, en Slovénie.

Fabien Claude a fini 3e de cette course remportée par le Norvégien Johannes Boe. Son frère Florent participait aussi à l'épreuve et a conclu au 47e rang.

Il a dédié sa performance à son père.

« Je suis hyper satisfait de ma course, a raconté Fabien Claude en zone mixte, rapporte le quotidien français L'Équipe. J’avais beaucoup de choses dans ma tête depuis hier soir. On a décidé de prendre le départ et je suis content de lui rendre hommage de cette façon. »

C’est un tragique accident pour mon père au Canada, je n’ai pas le goût de m’étendre là-dessus. Aujourd’hui, ce podium, il est pour lui. Je suis sûr qu’il est fier de nous.

Fabien Claude, biathlonien français

« C’était important pour nous [de prendre le départ], ça nous tenait à cœur. Le but, ce n’était pas forcément le résultat. C’était de rendre un dernier hommage et de faire au mieux possible », a dit pour sa part son frère Florent.

Fabien Claude lors d'une épreuve de Coupe du monde

Fabien Claude

Photo : Getty Images / Millo Moravski/Agence Zoom

« Je suis fier de Fabien et fier de l'équipe, a commenté au micro de L'Équipe Martin Fourcade, 2e de la course. On avait à coeur de faire ça pour lui, pour sa famille. Des fois, [une course], c'est beaucoup plus que du sport. »

Boe, le grand retour

Le vainqueur avait pris un congé de paternité d'un mois et avait raté les deux dernières étapes.

Il regarde la caméra en levant en l'air ses skis et ses bâtons après une victoire.

Johannes Boe

Photo : Getty Images / Richard Bord

Malgré sa pause, il a très vite retrouvé ses bonnes habitudes pour enregistrer sa sixième victoire de la saison en huit courses. C'est la 44e de sa carrière en Coupe du monde.

Auteur d'un sans-faute à la carabine (20 cibles sur 20), le biathlonien de 26 ans a brisé la série de victoires de Fourcade, qui s'est adjugé les quatre épreuves disputées depuis le début de l'année sans son grand rival.

Le Français a été lui aussi irréprochable au tir. Et après une chute juste après son deuxième passage sur le pas de tir, il a terminé à 11,4 secondes de Boe.

Martin Fourcade conserve la tête du classement général.

Quatre Canadiens participaient à l'épreuve:

Scott Gow a terminé au 26e rang (2 cibles manquées, +3:36,7), son frère Christian a fini 41e (2 cibles manquées, +5,20).

Jules Burnotte a conclu le parcours en 88e place (5 cibles manquées, +8:39,1).

« J’ai encore eu le temps le plus rapide au tir, mais j’ai raté cinq cibles, toutes sur le bord, a expliqué l'athlète de Sherbrooke. Et j’ai été très lent en ski. Une course de 20 kilomètres, c’est assez long pour moi, et ça a paru », a-t-il conclu.

Enfin, Aidan Millar a fini 107e (7 cibles manquées, +13:27,7).

Avec les informations de Agence France-Presse, et L'Équipe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !