•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eli Manning opte pour la retraite

Il est sur le terrain sans son casque.

Eli Manning

Photo : Getty Images / Thearon W. Henderson

Radio-Canada

L'heure de la retraite a sonné pour Eli Manning. Le quart-arrière de 39 ans qui a mené les Giants de New York à deux conquêtes du Super Bowl annoncera vendredi la fin de sa carrière dans la Ligue nationale de football (NFL).

Le contrat de Manning avec la seule équipe professionnelle qu'il a connue de 2004 à 2019 est venu à échéance à la fin de la dernière saison. Les Giants ont affiché un dossier de 4-12 lors de son ultime tour de piste.

Daniel Jones a devancé Manning dans l'organigramme des quarts à la mi-septembre après la deuxième semaine d'activités. Le vétéran de 16 campagnes a retrouvé son poste de partant pour deux matchs en fin d'année lorsque la recrue était blessée.

Le président et chef de la direction de l'équipe, John Mara, a laissé savoir dans un communiqué que le quadruple nommé au Pro Bowl sera ajouté à l'anneau d'honneurs des Giants dans un avenir rapproché.

Il estime que Manning est l'un des meilleurs joueurs dans l'histoire de l'organisation, qu'il a représentée avec un professionnalisme incontestable, avec dignité et avec le sens des responsabilités.

Le premier choix du repêchage de 2004, une sélection des Chargers de San Diego, a bouclé sa carrière avec un rendement de 117-117 en saison. Il a décoché 366 passes de touché, commis 244 interceptions et franchi 57 023 verges par la voie des airs en 236 rencontres, dont 234 départs.

Manning pointe au 7e rang dans l'histoire de la NFL pour le nombre de relais payants, devant Aaron Rodgers (364), Ben Roethlisberger (363) et Fran Tarkenton (342), qui complètent le top 10 à ce chapitre. Il se retrouve au même échelon en ce qui concerne les verges par la passe.

Ses 210 duels amorcés de manière consécutive en saison constituent la troisième séquence du genre à sa position. Brett Favre (297) et Philip Rivers (224, active) l'accompagnent sur ce prestigieux podium.

La bête noire des Patriots

Le célèbre no 10 est l'unique double lauréat au titre de joueur par excellence du Super Bowl à avoir revêtu l'uniforme des Giants.

Ses deux trophées ont été récoltés après avoir vaincu les Patriots de la Nouvelle-Angleterre de l'entraîneur-chef Bill Belichick en 2008 et en 2012.

D'ailleurs, le premier triomphe avait empêché Tom Brady et sa bande de célébrer une saison parfaite. Ils avaient remporté 16 matchs pendant le calendrier et 2 autres en éliminatoires avant de subir la défaite contre Manning et les Giants.

Eli Manning

Eli Manning

Photo : Getty Images / Al Bello

Il était incroyable lors de matchs de grande importance. Il était extraordinaire à diriger, il était concentré jour après jour. Il se faisait une fierté de se préparer et de s'entraîner. Il avait un merveilleux sens de l'humour et un côté sarcastique dans le vestiaire. Les gars l'adoraient et jouaient pour lui. Les gars qui ont eu l'occasion de jouer avec lui savent ce que c'est de se retrouver avec un joueur avec autant de talent, autant de combativité, autant de détermination.

Tom Coughlin, l'entraîneur d'Eli Manning de 2004 à 2015

Seulement quatre pivots peuvent se targuer d'avoir mis le grappin sur plus de bagues de championnat que Manning. Il s'agit de Brady (6), de Terry Bradshaw (4), de Joe Montana (4) et de Troy Aikman (3).

Le porte-couleurs des Giants se retrouve en très bonne compagnie en 5e place, un rang qu'il partage avec son frère Peyton Manning, John Elway, Bart Starr et Roger Staubach.

Il faut remonter à 1997 pour dénicher une saison où aucun membre de la prestigieuse famille Manning ne figure dans l'une ou l'autre des formations de la NFL.

Archie, le paternel, a évolué dans le circuit américain de 1971 à 1984, tandis que Peyton, le cadet des trois frères, y est demeuré de 1998 à 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports