•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mac Marcoux s'offre une troisième victoire à Kranjska Gora

Le skieur handisport Mac Marcoux effectue une descente avec son guide Tristan Rodgers.

Mac Marcoux (gauche) et Tristan Rodgers (droite)

Photo : Alpine Canada

Radio-Canada

Mac Marcoux et son guide Tristan Rodgers ont de nouveau été les plus rapides à Kranjska Gora, en Slovénie, à l’occasion de la troisième journée de slalom géant dans la catégorie des malvoyants.

Marcoux, de Sault Ste. Marie, a connu un parcours sans faute dans la station slovène.

« Je suis très content de retourner à la maison après cette superbe série de résultats », a indiqué le skieur mercredi.

« Je suis très content de ma première expérience en Coupe du monde avec Mac, a expliqué Rodgers, d'Ottawa. L’équipe canadienne a écrasé la concurrence et je suis très fier de mes coéquipiers et coéquipières pour leurs résultats de ces dernières semaines. Nous ne pourrions parvenir à ces résultats sans le travail exceptionnel de nos entraîneurs et de notre personnel. »

Alexis Guimond, lui, est monté sur le podium pour la troisième journée d'affilée grâce à sa 3e place en slalom géant debout. Il a fini à 77 centièmes de seconde du vainqueur, le Français Arthur Bauchet, et à 26 centièmes du médaillé d'argent, le Russe Aleksei Bugaev.

L'athlète de Gatineau avait abordé la saison d’une nouvelle façon pour retrouver le plaisir en compétition, et ça a payé. Il est monté sur le podium à six reprises au cours des huit dernières courses.

« Je suis vraiment heureux de mon ski aujourd’hui (mercredi), a affirmé Guimond. J’ai bien skié lors de la première manche et pendant la majorité de la deuxième manche. J’étais vraiment fatigué dans le dernier mur, mais j’ai tout de même réussi à attaquer jusqu’à l’arrivée.

Il effectue un virage.

Alexis Guimond

Photo : Canada Alpin

« Même si je visais la première marche du podium, je suis satisfait du résultat, a-t-il admis. C’était une course très serrée, et cela me motive pour la prochaine Coupe du monde. »

« Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits des performances de l’équipe, a indiqué l’entraîneur Jean-Sébastien Labrie. Nous apprenons beaucoup dans des séries de courses comme celles-ci. Le moment est venu de prendre un peu de repos et d’attaquer le reste de la saison en apportant les ajustements qui s’imposent. »

Le parcours de la deuxième manche de la journée avait été tracé par l’entraîneur canadien Will Marshall, qui est satisfait de l’approche adoptée par l’équipe cette saison.

« Nous avons adopté une approche différente pour le retour sur neige de certains athlètes et nous leur avons donné plus de temps pour s’assurer que leur retour se fasse au bon moment. Cela s’est avéré une réussite. Les résultats témoignent de la bonne planification et des grands efforts déployés. »

L’épreuve de slalom de jeudi comptera un plus petit contingent d’athlètes canadiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !