•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les secrets de buteur d'Alexander Ovechkin

Alexander Ovechkin, l'un des plus grands marqueurs de l'histoire du hockey.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Michael Roy

Alexander Ovechkin peut marquer des buts à la tonne. Quelle est la recette de ses succès?

Le capitaine des Capitals de Washington comptera prochainement le 700e but de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il en est à 692 et veut s'attaquer au record de 894 de Wayne Gretzky.

Le défenseur Karl Alzner, maintenant dans l'organisation du Canadien de Montréal, a joué pendant neuf saisons avec Ovechkin.

Il a donc été témoin de la moitié de ses buts dans la LNH.

« Son tir est ridicule », lance Alzner à Radio-Canada Sports.

« La façon dont la rondelle sort de la palette de son bâton, c’est tout à fait unique », ajoute le défenseur qui joue maintenant avec le club-école à Laval.

Des propos partagés par le gardien Keith Kinkaid, qui a dû affronter Ovechkin à plusieurs reprises lorsqu'il gardait les buts des Devils du New Jersey.

« Son tir est tellement puissant et il le décoche si rapidement. Tu ne peux pas prévoir où la rondelle ira. Elle arrive de façon particulière quand il tire au but, un peu à la diagonale. C’est très difficile à arrêter », explique-t-il.

Tu ne sais jamais où ira la rondelle avec ce gars-là!

Le gardien Keith Kinkaid au sujet d'Alexander Ovechkin

Alzner et Kinkaid soulignent qu'une grande majorité des buts d'Ovechkin surviennent des mêmes endroits : lorsqu'il s'embusque près du cercle des mises au jeu, à la droite du gardien, en avantage numérique, ou lorsqu'il s'amène sur le flanc gauche devant un défenseur.

Kinkaid confirme qu'il est parfois tentant pour un gardien de but de tricher vers Ovechkin pour se donner un peu plus de temps de réaction avant qu'il décoche son tir.

« Lorsque tu vois que la passe est effectuée vers lui, tu dois te déplacer rapidement et demeurer le plus gros possible devant le filet », assure le gardien.

« Il a aussi une très grande portée. Lorsqu’il essaie de te déjouer, il peut aller porter la rondelle du côté le plus éloigné assez facilement », dit-il d'un air découragé.

« Si tu élimines sa vitesse, il va utiliser son physique pour te contourner. Si tu décides de reculer un peu, il va t’utiliser comme écran pour lancer au but », fait remarquer Alzner.

Les deux joueurs s'enlacent sur la glace après un but.

Karl Alzner (à droite) a été le coéquipier d'Alexander Ovechkin (à gauche) pendant neuf saisons dans la LNH.

Photo : Getty Images / Patrick McDermott

Karl Alzner suit encore de très près les exploits de son ancien coéquipier.

J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’il est tout prêt d’atteindre un plateau important, il s’allume.

Karl Alzner, ancien coéquipier d'Alexander Ovechkin

« On ne pensait pas qu’un joueur de notre époque allait rejoindre ceux qui ont déjà marqué plus de 700 buts dans leur carrière. C'est quelque chose que je vais raconter à mes petits-enfants », dit-il.

Le défenseur du Rocket a envoyé un message texte à Ovechkin dernièrement.

« Je l'ai félicité pour ses récents exploits et lui ai rappelé qu’il devra en marquer encore beaucoup pour se rendre à 895 [pour battre le record de Wayne Gretzky, NDLR]. Il m’a répondu qu’il avait encore un peu d’essence dans le réservoir. »

Alexander Ovechkin n'affrontera pas le Canadien au Centre Bell le 27 janvier prochain puisqu'il sera suspendu pour avoir refusé de participer aux activités du match des étoiles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports