•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ashleigh Barty, Naomi Osaka et Serena Williams réussissent leur entrée à Melbourne

Elle sourit après un point.

La championne en titre des Internationaux d'Australie, Naomi Osaka

Photo : Getty Images / WILLIAM WEST

Agence France-Presse

La Japonaise Naomi Osaka a amorcé la défense de son titre aux Internationaux d'Australie en éliminant la Tchèque Marie Bouzkova, 6-2 et 6-4, lundi, à Melbourne.

Au deuxième tour, la 4e joueuse mondiale affrontera la Chinoise Saisai Zheng (42e).

Osaka n'a pas exercé une écrasante domination. Elle a notamment cédé son service dans la seconde manche et a commis de nombreuses fautes directes (28 au total contre 13 pour Bouzkova), mais elle a néanmoins écarté son adversaire de 21 ans sans avoir besoin de trop s'employer.

« Je n'avais jamais joué contre elle. Et pour moi, il est toujours difficile de jouer contre quelqu'un qu'on ne connaît pas au premier tour d'un tournoi du grand chelem. Mais, mon Dieu, elle est plus jeune que moi, alors je pense qu'on va souvent se retrouver à l'avenir! », a dit la Japonaise de 22 ans.

Après la perte de son service en deuxième manche, menée 4-2, Osaka a haussé son niveau et a aligné quatre jeux d'affilée pour s'imposer en 1 h 20 min.

Le duel a été brièvement interrompu au début de la seconde manche lorsqu'Osaka a brisé la boucle qui tient la lanière au centre du filet d'un service puissant... mais très bas.

Serena Williams décisive

Serena Williams, 9e mondiale, a bien entamé sa quête d'un 24e titre majeur en écartant la Russe Anastasia Potapova (90e) 6-0 et 6-3 en 58 minutes.

« J'ai bien commencé, mais elle s'est bien battue », a lancé tout sourire l'Américaine de 38 ans.

Après avoir survolé la première manche en 19 minutes, Serena Williams a commis plus d'erreurs dans la seconde (13 fautes directes contre 3 dans la première manche), et a même cédé sa mise en jeu pour être menée 2-1. Mais elle a immédiatement repris le bris et s'est imposée sans se faire peur.

La cadette des sœurs Williams avait renoué avec la victoire le 12 janvier à Auckland, où elle avait remporté sous les yeux de sa fille son premier tournoi depuis la naissance d'Olympia en septembre 2017.

« Elle ne s'en rend pas compte, tout ce qui compte pour elle c'est la pâte à modeler. Je lui dis pourtant que je suis quelqu'un », a confié Serena Williams dans un éclat de rire.

Sa sœur Venus n'a pas eu la même réussite. La joueuse la plus âgée à Melbourne (39 ans, 55e du monde) a été sortie par la plus jeune, Coco Gauff (15 ans, 67e).

Gauff l'avait aussi battue au premier tour à Wimbledon en 2019. La victoire sur le gazon anglais avait permis à l'adolescente de se faire un nom.

Sa victoire de 7-6 (7/5) et 6-3 à Melbourne confirme ses immenses ambitions.

« Ma mission est de devenir la meilleure. Mon but est de gagner autant de tournois du grand chelem que possible », a-t-elle expliqué.

Barty peine à trouver son rythme

Ashleigh Barty s'est fait peur pour son entrée en lice devant son public, abandonnant la première manche à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (120e) avant de trouver ses repères pour très nettement prendre le dessus 5-7, 6-1 et 6-1 et ainsi atteindre le deuxième tour.

La no 1 mondiale de 23 ans a remporté la semaine dernière à Adélaïde le huitième titre de sa carrière, son premier en Australie.

« C'était décevant de ne pas démarrer aussi bien que je l'aurais voulu, a reconnu Barty. J'étais frustrée de ne pas mettre la balle dans le court comme je voulais. Je visais de grosses cibles et je les ratais largement, ce qui m'énervait », a expliqué Barty.

« Dans la deuxième manche, j'ai juste réussi à mieux placer la balle et je suis parvenue à la déstabiliser », a-t-elle ajouté.

Elle renvoie la balle du revers vers son adversaire.

Ashleigh Barty

Photo : Getty Images / AFP/GREG BAKER

Après avoir gagné son premier titre du grand chelem l'an dernier à Paris, Ashleigh Barty n'a pas caché son ambition pour les Internationaux d'Australie.

« C'est le moment que j'ai attendu pendant tout l'hiver », a-t-elle lancé après sa victoire.

Au prochain tour, elle affrontera la gagnante du match entre la Slovène Polona Hercog (48e) et la Suédoise Rebecca Peterson (44e).

Autres résultats de premier tour :

  • Lin Zhu (CHN) bat Viktorija Golubic (SUI) 4-6, 6-1, 7-6 (10/5)
  • Julia Görges (GER) bat Viktoria Kuzmova (SVK) 6-1, 6-2
  • Petra Martic (CRO/no 13) bat Christina McHale (USA) 6-3, 6-0
  • Ekaterina Alexandrova (RUS/no 25) bat Jil Teichmann (SUI) 6-4, 4-6, 6-2
  • Barbora Krejcikova (CZE) bat Kaia Kanepi (EST) 7-6 (7/3), 2-6, 6-3
  • Paula Badosa (ESP) bat Johanna Larsson (SWE) 6-1, 6-0
  • Petra Kvitova (CZE/no 7) bat Katerina Siniakova (CZE) 6-1, 6-0
  • Naomi Osaka (JPN/no 3) bat Marie Bouzkova (CZE) 6-2, 6-4
  • Saisai Zheng (CHN) bat Anna Kalinskaya (RUS) 6-3, 6-2
  • Sorana Cirstea (ROU) bat Barbora Strycova (CZE/no 32) 6-2, 7-6 (7/5)
  • Caty McNally (USA) bat Samantha Stosur (AUS) 6-1, 6-4
  • Ann Li (USA) bat Lizette Cabrera (AUS) 7-6 (7/4), 7-6 (12/10)
  • Sofia Kenin (USA/no 14) bat Martina Trevisan (ITA) 6-2, 6-4
  • Caroline Wozniacki (DEN) bat Kristie Ahn (USA) 6-1, 6-3
  • Tamara Zidansek (SLO) bat Na-Lae Han (KOR) 6-3, 6-3

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !