•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eckhoff et Fourcade poursuivent leur domination en biathlon à Ruhpolding

Elle est tout sourire à l'arrivée.

La Norvégienne Tiril Eckhoff

Photo : Getty Images / Stanko Gruden/Agence Zoom

Radio-Canada

La Norvégienne Tiril Eckhoff a consolidé sa première position au classement général, dimanche, à la poursuite de 10 km de la Coupe du monde de Ruhpolding en Allemagne. Le Français Martin Fourcade s'est imposé dans la poursuite de 12,5 km.

Eckhoff a confirmé sa mainmise sur le circuit avec une sixième victoire dans les huit dernières courses. C'était la 12e victoire de sa carrière sur le circuit.

Sur un parcours très lent en raison de la neige lourde qui tombait en début d'épreuve, la biathlonienne de 29 ans a été impressionnante sur les skis et au tir (19 cibles atteintes sur 20). Elle a devancé de 46,3 secondes la Slovaque Paulina Fialkova et de 55,1 secondes la Suédoise Hanna Oeberg.

« Ce n'était pas facile, car il y avait vraiment beaucoup de neige sur le parcours, et je skiais devant tout le monde, a fait remarquer Eckhoff. J'ai dû rester concentrée. »

« À la fin de l'épreuve, la foule m'a transportée jusqu'à l'arrivée, et je ne suis pas habituée à ça », a -t-elle dit en riant.

La Canadienne Emma Lunder a fini 35e (3 cibles manquées).

Fourcade continue sur sa lancée

Chez les hommes, le Français Martin Fourcade a triomphé.

C'était sa quatrième victoire d'affilée. Il a fait un sans faute (20 sur 20) au tir et a devancé son compatriote Quentin Fillon-Maillet de 17,6 secondes et le Norvégien Vetle Christiansen de 46 secondes.

Invaincu en 2020, le Français de 31 ans consolide ainsi sa première place au classement général.

Le quintuple champion olympique est intouchable depuis le début de l'année en l'absence de son grand rival Johannes Boe, en congé de paternité.

Jules Burnotte a été le meilleur Canadien. Il a pris le 47e échelon, à un peu plus de 4 minutes du gagnant, après avoir raté cinq cibles. Il se plaint surtout de son niveau de glisse.

« Je me rends compte qu'il me manque de l'expérience. J'ai de la difficulté dans les descentes, les conditions glacées, les conditions molles, la neige fraîche, le ski en peloton, tout ce qui n'est pas facile dans le fond. Je ne suis pas à l'aise et ça paraît. Je suis en forme, mais c'est loin d'être juste ça le biathlon, a indiqué l'athlète de Sherbrooke.

« Je suis content de mon début de course, mais mes tirs m’ont fait mal. J'ai eu les temps de tir les plus rapides de la journée, mais avec cinq fautes. Ce n’est pas parfait encore », a-t-il reconnu.

Les frères Gow, Christian et Scott, ont fini 49e et 50e respectivement.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !