•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien tient le coup contre les Golden Knights

Max Pacioretty (no 67), Tomas Tatar (no 90) et Ilya Kovalchuk (no 17)

Photo : Reuters / USA Today Sports

Radio-Canada

Le Canadien de Montréal profitera d'une longue pause après avoir difficilement vaincu les Golden Knights de Vegas 5-4 en tirs de barrage, samedi soir, au Centre Bell. Cette quatrième victoire acquise en cinq matchs ne s'est pas réalisée sans une bonne frousse.

Capable du meilleur comme du pire, le CH a disputé une rencontre à l'image de sa saison. Tomas Tatar et Carey Price ont sauvé les meubles et clos le débat au quatrième tour de la fusillade.

« Il est un excellent gardien, a dit Tatar au sujet de Marc-André Fleury. Je voulais faire semblant de tirer et tenter une feinte dans l'espoir qu'il morde à l'hameçon. J'ai été chanceux que ça fonctionne. »

Quelques minutes plus tôt, des buts de Max Pacioretty et de Reilly Smith, enregistrés avec respectivement 118 et 8 secondes à écouler à la troisième période, avaient semé la consternation dans l'amphithéâtre montréalais et forcé la tenue d'une prolongation qui n'a pas fait de maître.

Les troupiers de l'entraîneur-chef Claude Julien ont détoné en première période avec une récolte de 3 buts en près de 12 minutes, mais ont baissé la garde en deuxième, et ont vu leur confortable avance fondre à 3-2.

Auteur d'un rare doublé, Nick Cousins a ouvert la marque tôt dans la confrontation en faisant preuve de patience avant de déjouer Fleury entre les jambières. Une savante passe de Dale Weise, la première de deux, lui a permis de se retrouver fin seul devant le gardien des Golden Knights.

On dirait que nous n'aimons pas nous rendre la vie facile [...] Quand vous menez 4-2 avec cinq minutes à faire, vous devriez en finir. Ils ont réussi deux jeux et porté la marque à 4-4. Ce n'est pas la fin du monde parce que nous avons obtenu les deux points et que nous affrontions une équipe de l'Association de l'Ouest.

Nick Cousins, attaquant du Canadien de Montréal

Le conte de fées d'Ilya Kovalchuk avec le Tricolore s'est poursuivi de plus belle. L'auteur d'un doublé jeudi à Philadelphie a inscrit son quatrième but en huit matchs après avoir bondi sur son propre retour de lancer dans l'enclave. Joel Armia a creusé l'écart avec une déviation avant de rentrer au vestiaire.

« Le samedi soir, les amateurs veulent un spectacle, et ils l'ont eu [...] C'était spécial de marquer un premier but devant cette foule, explique Kovalchuk. Les partisans de cette ville sont incroyables. Je n'ai jamais joué dans un tel environnement, et je l'apprécie beaucoup. »

Golden Knights 4 - Canadien 5 (F) : les faits saillants

Jonathan Marchessault et Paul Stastny, qui a quitté la rencontre après avoir reçu la rondelle au visage en prolongation, ont rétréci le retard à une longueur pendant la période médiane.

Cousins a redonné une priorité de deux buts aux siens à mi-chemin du troisième engagement et Pacioretty s'est fait plaisir tard dans l'affrontement lorsqu'il a touché la cible pour une première fois en trois duels contre son ancienne équipe. Smith a offert un point de classement à son équipe.

Nous avons connu une bonne première période, la deuxième a été plus difficile. J'ai trouvé qu'avant les troisième et quatrième buts [des Golden Knights], nous nous étions bien débrouillés en troisième période. Nous ne nous sommes pas assis sur notre avance, nous avons même marqué un autre but. C'est seulement en fin de match qu'il y a eu quelques petites décisions qui ont été coûteuses.

Claude Julien, entraîneur-chef du Canadien de Montréal

Vainqueur à ses quatre derniers départs, Price connaît de bons moments par les temps qui courent. Il a effectué 31 arrêts dans la victoire, tandis que Fleury a bloqué 28 des 32 tirs dirigés vers son filet.

La prolongation avait également été nécessaire lors du précédent match, remporté aussi 5-4 par le Tricolore à Las Vegas. Ce nouveau triomphe permet au CH de compléter le balayage entre les deux équipes pour la saison 2019-2020.

Il s'agissait d'un second duel au Centre Bell pour Pacioretty depuis l'échange qui l'a envoyé du Québec au Nevada. Blanchi de la feuille de pointage en novembre 2018, l'ancien capitaine du Canadien s'est fort bien repris 14 mois plus tard.

Pacioretty a retrouvé sa touche de franc-tireur cette saison. Il domine les Golden Knights en ce qui concerne les buts (21) et les points (47) après 51 rencontres. Il participera le week-end prochain à son premier match des étoiles dans la Ligue nationale de hockey.

Le CH reprendra le collier le lundi 27 janvier contre les Capitals de Washington au Centre Bell.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports