•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bouchard éliminée en Australie, Fernandez à un match du tableau principal

Eugenie Bouchard reprend son souffle lors de son match de qualification du 14 janvier 2020 aux Internationaux d'Australie qui se déroulent à Melbourne.

Photo : Getty Images / Darrian Traynor

Radio-Canada

Eugenie Bouchard avait l’occasion d’atteindre le tableau principal des Internationaux d’Australie, mais elle s’est inclinée devant l’Italienne Martina Trevisan 6-4 et 6-3 à son dernier match des qualifications, vendredi, à Melbourne. La jeune Leylah Annie Fernandez a quant à elle accédé au dernier tour des qualifications.

Bouchard, 211e joueuse mondiale, a joué avec le feu à plusieurs occasions lors de la première manche, mais elle est restée dans le coup malgré 16 fautes directes.

En retard 4-5, elle s'est fait briser pour la première fois du match pour donner la manche à Trevisan (154e).

La Canadienne a eu l’occasion de se reprendre dès le premier jeu de la deuxième manche, mais elle a laissé filer trois balles de bris.

Déconcentrée, elle s'est fait briser quelques instants plus tard et a perdu les quatre jeux suivants.

À 0-5, elle a amorcé une belle remontée. Elle a enlevé trois jeux consécutifs, mais son parcours s'est arrêté là, Trevisan terminant le duel avec un as.

Interrogée après son match, Eugenie Bouchard met la défaite sur le compte du manque de rythme en compétition. « De mentalement me concentrer sur le match et après prendre le temps de se reconcentrer sur le second, ça fait longtemps que je n'ai pas fait ça [...] J’étais proche et, en même temps, je me suis sentie loin [...] Je me sentais un peu lourde, les conditions étaient un peu difficiles. »

Après ce début de saison encourageant de 3 victoires et 2 défaites, elle espère maintenir le rythme. « C’est sûr qu’il y a plus de positif que de négatif cette semaine et la semaine passée, alors je dois prendre ça pour me motiver, et être consciente que je suis sur le bon chemin. »

Avec son entraîneur Jorge Todero, elle estime être sur la même longueur d’onde. Ils partagent le même mantra : « continuer à travailler fort » avec l’objectif de retrouver rapidement les tableaux des tournois du grand chelem.

Elle espère jouer dans l'équipe du Canada contre la Suisse en Fed Cup, mais rien n’est encore sûr. « Je vais vraiment parler de l'horaire avec mon entraîneur [...] Ça fait longtemps que je n'ai pas joué [en Fed Cup], alors... » La Montréalaise n’a pas porté les couleurs canadiennes dans la compétition depuis avril 2018.

Fernandez avance

Leylah Annie Fernandez a atteint le dernier tour des qualifications en battant la Japonaise Mayo Hibi en deux manches de 6-4 et 6-4.

Dans le premier match de la journée, la Canadienne de 17 ans ne semblait pas complètement éveillée. Elle a perdu les trois premiers jeux, et il a fallu attendre le septième pour la voir finalement gagner son service.

Après avoir accusé des retards de 0-3 et de 1-4, elle a enlevé cinq jeux consécutifs pour arracher la première manche.

Fernandez a poursuivi sur son élan en gagnant les deux premiers jeux de la deuxième manche.

Elle a servi pour le match à 5-3, mais n’a pu conclure à ce moment. Quelques minutes plus tard, elle a brisé le service de la Japonaise pour mettre un terme au match après 1 heure et 44 minutes.

La 206e à la WTA a réussi sept bris de service et a gagné 56 % des points au service de son adversaire.

Sa prochaine rivale sera l'Américaine Danielle Lao, 198e mondiale, victorieuse 7-5, 6-7 (2/7) et 6-3 de Kurumi Nara, aussi du Japon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports