•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de signaux : le gérant des Mets emporté à son tour

Un homme avec une casquette devant des lumières

Carlos Beltran

Photo : Getty Images / Rich Schultz

Radio-Canada

Le gérant des Mets, Carlos Beltran, a remis jeudi sa démission dans la foulée de l'affaire de vol de signaux par les Astros Houston.

Il n’aura pas dirigé un seul match à New York. L’équipe l’avait embauché en novembre.

Beltran, 42 ans, a pris sa retraite après avoir remporté le titre de la Série mondiale avec les Astros en 2017. Cette année-là et en 2018, l'équipe a mis en place un stratagème pour voler des signaux adverses avec une caméra au champ centre, a conclu cette semaine une enquête du baseball majeur.

Il est le seul joueur dont le nom a été cité dans le rapport d'enquête.

« Nous avons rencontré Carlos hier soir et encore ce matin et nous avons conjointement décidé de nous séparer, ont dit dans un communiqué Brodie Van Wagenen et Jeff Wilpon, respectivement directeur général et chef de la direction des Mets. Ce n’était pas une décision facile.

« Compte tenu des circonstances, il était devenu clair pour les deux parties que ce n’était dans l’intérêt de personne que Carlos aille de l’avant comme gérant des Mets de New York. Nous croyons que Carlos était honnête et coopératif avec nous. Nous avons bon espoir que ce chapitre n’est pas le dernier de sa carrière dans le baseball. »

Par voie de communiqué également, Beltran a ainsi réagi : « Lors d’une réunion ce matin avec Jeff et Brodie, nous nous sommes mutuellement mis d’accord sur la séparation. Je leur suis reconnaissant de m’avoir donné cette occasion, mais nous sommes d’accord que cette décision est dans le meilleur intérêt de l’équipe. »

Je ne pouvais pas devenir une distraction.

Carlos Beltran

Le directeur général Jeff Luhnow des Astros et leur gérant AJ Hinch ont reçu des suspensions d’un an avant d’être congédiés la même journée par leur équipe.

Les Astros perdent leurs choix de premier et de deuxième tours en 2020 et en 2021 dans cette histoire, en plus de devoir payer une amende de cinq millions de dollars.

Beltran avait admis la saison dernière que les Astros avaient bel et bien volé des signaux adverses, mais sans enfreindre les règles des majeures, soit en ayant recours à des moyens technologiques.

Cette affaire de vol de signaux a aussi emporté cette semaine le gérant des Red Sox de Boston, Alex Cora. C’est lui qui a mis en place le stratagème de vol de signaux des Astros lorsqu'il agissait à titre d’adjoint à Hinch, a révélé le baseball majeur dans les conclusions de son enquête, en promettant des sanctions à son endroit.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Baseball

Sports