•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard et Leylah Annie Fernandez avancent en qualifications à Melbourne

Elle serre le poing gauche.

Eugenie Bouchard

Photo : Twitter / Tennis Canada

Radio-Canada

Les Québécoises Eugenie Bouchard et Leylah Annie Fernandez ont toutes deux remporté leur match de qualifications aux Internationaux d'Australie, jeudi, à Melbourne. Mais leur compatriote Peter Polansky a été éliminé dès son entrée en lice.

Bouchard s'est rapidement chargée de sa rivale australienne Maddison Inglis, 130e raquette mondiale, vaincue en deux manches de 6-3 et 6-1 et en tout juste 65 minutes de jeu.

Bouchard s'est dite satisfaite de son match de deuxième tour qu'elle a dominé sans mal.

« J'ai commencé lentement. Mais dès que j'ai frappé les balles plus fort, je me suis sentie à l'aise avec mon jeu. C'est à ce moment que j'ai vraiment pris l'avantage. Quand je joue comme ça, ça me donne beaucoup de confiance », a-t-elle expliqué.

Celle-ci a ensuite commenté les conditions atmosphériques difficiles, en raison de la fumée liée aux incendies qui font rage en Australie, dans lesquelles elle avait disputé son match de premier tour deux jours plus tôt.

« J'avais mal aux poumons durant le match. J'avais presque envie de vomir. Même quelques heures après ce match, je ne me sentais vraiment pas bien. J'ai beaucoup dormi et le lendemain ça allait mieux. Aujourd'hui, les conditions étaient presque normales. »

Au prochain tour, Bouchard affrontera l'Italienne Martina Trevisan (154e).

Fernandez aussi

Plus tôt, Leylah Annie Fernandez, classée 206e à la WTA, s'est imposée en deux manches de 6-2 et 6-3 sur la Roumaine Patricia Tig (113e).

« C'est un grand moment », a-t-elle affirmé au sujet de son triomphe, rappelant qu'elle était dans le tableau des juniors en 2019.

« C'était un peu difficile au début, c'est le premier match d'un grand chelem pour moi. Même si c'est dans les qualifications, je suis contente d'avoir la victoire et de pouvoir [jouer] au deuxième tour demain », a ajouté Fernandez.

Elle lève le poing droit pour souligner l'un de ses nombreux bons coups.

Leylah Annie Fernandez

Photo : The Associated Press / Jean-Francois Badias

L'affrontement avait été interrompu mercredi en raison du mauvais temps. La Québécoise a renoué avec la compétition jeudi avec une avance de 6-2 et 4-1.

« On doit oublier qu'on est ici en grand chelem et s'amuser, prendre le moment dans ses mains. Et c'est ce que j'ai fait aujourd'hui », a poursuivi Fernandez, qui vise d'intégrer le top 100 mondial « le plus vite possible ».

Terminé pour Polansky

Le Canadien Peter Polansky n'a quant à lui fait que passer à Melbourne. Il s'est incliné 1-6 et 2-6 devant le Français Alexandre Müller.

Le vétéran de 31 ans a été incapable d'atteindre le deuxième tour comme ses compatriotes Brayden Schnur et Steven Diez, respectivement 3e et 23e têtes de série dans le volet qualificatif.

Polansky pointe au 180e rang de l'ATP, soit 46 échelons devant son tombeur du jour et détenteur de la 226e place.

Le Torontois a accédé au tableau principal des Internationaux d'Australie en 2009, en 2017 et en 2018. Il n'y a cependant jamais décroché une victoire.

Sa meilleure percée dans un tournoi majeur demeure une participation au deuxième tour à New York en 2010.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports