•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ballou Tabla revient avec l'Impact

Il sourit après avoir marqué.

Ballou Jean-Yves Tabla

Photo : Getty Images / Jon Durr

Radio-Canada

Ballou Tabla est de retour avec l’Impact de Montréal. L'équipe l’a acquis mercredi grâce à un transfert avec le FC Barcelone et lui a fait signer un contrat de deux ans, avec deux années d’option.

Le Barça a par ailleurs écrit en fin d'après-midi sur Twitter qu'il recevra 20 % du montant que touchera l'Impact en cas de transfert futur du joueur.

Le jeune Canadien a retrouvé ses coéquipiers, mercredi, au Complexe sportif Marie-Victorin, ce qui a exaucé son souhait évoqué lors du bilan de l’équipe, en octobre dernier. Il espère faire oublier sa mouvementée fin de saison dernière et reconnaît qu’il a des choses à prouver.

« Personnellement, j’ai beaucoup de trucs à améliorer, a indiqué Tabla en mêlée de presse. Le plus important, c’est le terrain, ce sont les résultats. Les supporteurs s’attendent à beaucoup de résultats sur le terrain et à ce qu’on parle moins à l’extérieur. Je suis prêt à ça, mentalement. »

Le directeur sportif Olivier Renard, dans le communiqué qui a officialisé le transfert de Tabla, a pris soin de préciser que « c’est à lui maintenant de tout faire pour rebondir ».

C’est que le retour du Québécois, acquis en prêt de Barcelone au mois d’août, ne s’est pas traduit par une fin de saison à tout casser.

Tabla n’a disputé que quatre matchs en MLS, dont un seul comme partant. Un mois à peine après son retour, il n’était plus dans les bonnes grâces de l’entraîneur Wilmer Cabrera en raison de son comportement, et il n’a plus joué de la saison.

Le jeune footballeur s’est aussi tiré dans le pied cet hiver lorsqu’il a publié sur les réseaux sociaux une vidéo de lui-même à l’entraînement, vêtu d’un maillot du Toronto FC, le rival honni de l’Impact. Tabla a présenté ses excuses sur Instagram, mardi soir, en précisant qu’il s’agissait d’un cadeau d’un ami, le défenseur français des Reds Chris Mavinga, mais qu’il aurait dû penser aux répercussions de son geste.

« C’est mon ami. J’ai communiqué avec lui, et il a déjà fait la même erreur, a ajouté Tabla mercredi. J’ai vu que certaines personnes l’ont pris d’une certaine façon, donc j’ai dû m’excuser pour qu’on avance. »

Je ne suis pas assez bête pour faire exprès de provoquer les fans.

Ballou Tabla

Le milieu de terrain québécois est donc de retour dans une organisation qui l’a vu grandir.

Tabla a fait ses débuts professionnels avec l’Impact en 2017. Il était alors devenu le plus jeune joueur du Bleu-blanc-noir à jouer en MLS, soit à l’âge de 17 ans et 338 jours. En 21 matchs, dont 11 titularisations, l’athlète d’origine ivoirienne avait récolté deux buts et deux passes décisives.

Il s’était joint à la prestigieuse organisation catalane en janvier 2018, mais n’aura joué que pour l’équipe B. Au total, il a disputé 30 matchs, en plus de jouer un match avec les U-19 du Barça dans le championnat UEFA U-19. Il avait inscrit trois buts et deux passes décisives.

À l’hiver 2019, il avait été envoyé en prêt au Albacete Balompié, en deuxième division espagnole, où il a disputé deux matchs.

Maintenant que l’aventure européenne est officiellement terminée, du moins pour l’instant, Tabla en tire un bilan somme toute positif.

« J’ai pris de l’expérience, beaucoup d’expérience, a-t-il souligné. Je sais comment ça se passe de l’autre côté. Si je dois y retourner, je serai prêt mentalement. »

Si c’est ici que je peux développer mon jeu et grandir comme joueur et comme personne, bien sûr [que je resterai ici].

Ballou Tabla

Il a aussi profité de son séjour en Espagne pour confirmer, en septembre 2018, qu’il défendrait les couleurs canadiennes sur la scène internationale.

Le joueur d’origine ivoirienne a raté le dernier camp de l’équipe senior parce qu’il avait contracté le paludisme lors d’une visite en Afrique, cet hiver. Il garde cependant les yeux rivés non seulement sur la grande équipe, mais aussi sur celle, plus jeune, qui tentera au mois de mars de décrocher sa qualification olympique pour Tokyo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports