•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sœurs Dufour-Lapointe en mission auprès des adolescentes

Justine, Maxime et Chloé Dufour-Lapointe sont les nouvelles marraines de Fillactive.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Inciter les adolescentes à bouger et à faire du sport, c’est la mission que se sont donnée Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe. Les sœurs seront marraines de l’organisme Fillactive pour les trois prochaines années.

Un texte de Josie-Anne Taillon

Les chiffres le démontrent, les adolescentes bougent moins que les garçons et sont plus nombreuses à délaisser les activités physiques tout au long de leur parcours scolaire. Les raisons sont nombreuses. Leur image corporelle et le désir de passer du temps avec leurs amis en font partie.

Il y a des fois, je pensais que j’aimerais ça être un peu comme tout le monde. Des fois, j’ai pensé que j’aimerais arrêter le sport et avoir plus un style de vie qui ressemble à mes amis. Mais finalement, le choix d’avoir continué le sport était le bon. C’est l’école de la vie, le sport.

Justine Dufour-Lapointe
Elles donnent une conférence.

Chloé, Justine et Maxime Dufour-Lapointe donnent une conférence auprès d'adolescentes dans le cadre d'une activité de Fillactive.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

C’est le message que les nouvelles marraines veulent véhiculer auprès des jeunes filles, soit que le sport et l’activité physique peuvent les outiller dans leur vie de tous les jours.

« Moi, j’ai trouvé ma place dans le sport, j’incite les jeunes à essayer toutes sortes de sports. Même si ça ne va pas bien dans certains événements ou à l’école, le sport peut leur apporter autre chose [...] Ça peut créer une bulle autour de toi de gens qui tripent sur la même affaire que toi », dit Chloé.

Retraitée du ski acrobatique depuis 2018, Maxime admet que l’activité physique l’aide à trouver un équilibre dans sa nouvelle vie d’étudiante en médecine et avoue aller s’entraîner avant un examen difficile.

Elles font des redressements.

Maxime Dufour-Lapointe s'entraîne avec des étudiantes en tant que marraine du programme Fillactive.

Photo : Radio-Canada

À la mode, faire du sport?

Claudine Labelle a créé Fillactive il y a 13 ans. Elle sent que les regards changent à l’égard des sportives.

« Je pense que le sport chez les filles est de plus en plus trendy et je le félicite. Si on regarde les athlètes de soccer, de tous les différents sports, les filles sont complètement accomplies, elles sont fières d’être des athlètes en soi. Mais aussi, le petit côté féminin, c’est important de le maintenir. Elles ont un rôle de leadership excessivement important. »

Au-delà de la performance, Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe incitent les adolescentes à bouger, tout simplement.

Moi, j’aime ça aller dehors en famille, faire de la raquette, aller glisser, m’amuser, retrouver mon coeur d’enfant, et ça a été imprégné en moi à 12-17 ans probablement.

Chloé Dufour-Lapointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ski acrobatique

Sports