•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leylah Fernandez prête pour les qualifications en Australie

Elle frappe un coup droit.

Leylah Annie Fernandez

Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

La Presse canadienne

La scène canadienne du tennis a atteint de nouveaux sommets l'an dernier. Et il est facile d'oublier que l'une des meilleures jeunes joueuses du pays a fait des progrès remarquables et semble prête pour de grandes choses.

Leylah Annie Fernandez a remporté le titre junior aux Internationaux de France le printemps dernier et a discrètement affiché de solides résultats sur le circuit Challenger.

À 17 ans, elle semble prête à franchir plus d'obstacles à sa première saison professionnelle complète.

Fernandez fera sa première apparition en tant que professionnelle dans un tournoi du grand chelem, cette semaine, aux Internationaux d'Australie. Elle devrait disputer son match de premier tour des qualifications mercredi face à la Roumaine Patricia Maria Tig.

« C'était notre objectif principal, être ici en Australie pas pour les juniors, mais pour les qualifications du tournoi régulier, a dit la Québécoise. Quand nous avons appris la nouvelle, nous nous sommes entraînés encore plus durement et avons préparé mon jeu pour la WTA. »

Bianca Andreescu a grandement fait parler d'elle en 2019. Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont aussi progressé et ils ont permis au Canada d’atteindre la finale de la Coupe Davis.

Fernandez a remporté son premier tournoi professionnel au Challenger ITF de Gatineau en juillet. Elle a également progressé dans certains autres événements de niveau inférieur, tout au long de l'été et de l'automne.

Son classement a bondi de plus de 200 positions et, maintenant au 206e échelon, elle devance ses compatriotes Eugenie Bouchard, Rebecca Marino, Katherine Sebov et Françoise Abanda pour ainsi être la deuxième raquette du pays derrière Andreescu, 6e.

D’ailleurs, la championne en titre des Internationaux des États-Unis ne jouera pas à Melbourne en raison d'une blessure au genou gauche.

« Il y a tellement plus que je peux accomplir si je m'y consacre, a dit la finaliste du tournoi junior australien l’an dernier. Je travaille dur depuis le tout début et 2019 a porté ses fruits. J'en suis très heureuse. »

À ce stade de sa carrière, l'un des principaux objectifs de la Lavalloise est d'affronter des joueuses de la WTA pour avoir une meilleure idée de ce qui s'en vient. Il ne faut pas nécessairement s'attendre à un autre grand bond au classement.

Tig est 113e du monde. À son premier match en 2020, au premier tour des qualifications à Auckland, Fernandez a été vaincue 7-5 et 7-6 (7/3) par l'Espagnole Paula Badosa, 95e.

On voit le reflet de son visage dans le plateau argenté.

Leylah Annie Fernandez avec son trophée de championne junior de Roland-Garros

Photo : Getty Images / Julian Finney

En Australie, Fernandez travaille avec l'entraîneur Romain Deridder. Son père Jorge, qui est basé à Boynton Beach, en Floride, a déclaré que la ténacité mentale sera la clé au début de la saison.

« Ça s'applique à tout le monde. Quand vous faites quelque chose pour la première fois, il y a une excitation et parfois ça vous éloigne de votre jeu, a-t-il ajouté depuis la Floride.

« Ça vous éloigne de ce que vous avez l'habitude de faire, puis le jeu devient un peu plus compliqué qu'il ne devrait l'être. Chez les juniors, ça pardonne plus que chez les pros. Je suis confiant. »

La gauchère n'a pas peur d'utiliser sa puissance en fond de terrain. Elle aime aussi alterner la nature de ses coups pour semer un doute dans l'esprit de ses rivales.

Au cours des dernières semaines, elle a intensifié l'entraînement pour améliorer sa précision, sa force et sa vitesse sur le terrain.

« Nous avons fait un peu plus de préparation physique. Je ne joue plus contre des juniors, a-t-elle mentionné. Les adversaires sont plus grandes et plus fortes et je dois être prête pour ça. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports