•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Price et le Canadien blanchissent les Flames

Ryan Poehling

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le Canadien de Montréal a savouré une deuxième victoire de suite pour la première fois depuis la mi-décembre grâce à un gain de 2-0 contre les Flames de Calgary, lundi soir, au Centre Bell.

Cette fois, le CH n'a pas perdu son avance, prise à 13 min 30 s de la première période, grâce à un bel effort de Jordan Weal.

« Quand tu gagnes le match d'avant, c'est sûr que ça donne un peu de confiance. On a approché la troisième période comme si c'était 0-0, a expliqué l'entraîneur-chef Claude Julien.

« Moi, je trouve que ça fait un bout de temps qu'on sort quand même assez bien en première période et c'était d'essayer de répéter le genre de période en troisième. J'ai trouvé qu'on a quand même joué une période intelligente, puis une période qui nous a permis d'aller chercher un autre but et de gagner le match. »

D'ailleurs, le Tricolore (20-20-7) a complètement contrôlé l'entame du match et menait, à un certain point, 12-1 pour ce qui est des tirs au but.

Le gardien des Flames (25-18-5), intraitable jusque-là, a finalement cédé sur un tourniquet de Weal dans l'enclave. Le petit attaquant a inscrit le cinquième but de sa saison grâce à des passes de Jeff Petry et Dale Weise.

« Nous cherchons à avoir des trios équilibrés. Ce soir, nous avons pu employer nos quatre trios et notre rythme de jeu était bien meilleur, a mentionné Julien. Notre équipe est bâtie ainsi. Nous jouons bien mieux quand nous pouvons déployer nos quatre trios. Le niveau d'énergie est meilleur et nous pouvons augmenter le rythme. »

Rittich a fermé la porte devant Tomas Tatar en fin d'engagement, puis de nouveau peu de temps après le début de la deuxième période.

Le reste du deuxième vingt a été l'affaire de Price qui a frustré quatre fois les Flames sur des attaques en surnombre ou après un revirement de ses coéquipiers.

À l'autre bout de la patinoire, le trio de Phillip Danault, Ilya Kovalchuk et Tatar a été celui qui a coincé le plus souvent les Flames dans leur territoire, sans toutefois menacer le filet de Rittich.

Ryan Poehling, avec son premier de la saison à mi-chemin au troisième tiers, a confirmé la victoire des hommes de Claude Julien, leur deuxième de suite après huit revers d'affilée.

Il pousse la rondelle derrière le gardien, déjà étendu sur la glace.

Ryan Poehling

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Avec trois buts (plus un en tirs de barrage) à son baptême du feu dans la LNH l'an dernier, lors de la dernière rencontre de la saison du Tricolore, Poehling ne s'était pas encore inscrit sur la feuille de pointage après 20 matchs.

« Ça fait du bien. C'est un grand soulagement, a indiqué le no 25. Encore plus important, c'était le moment parfait avec un écart d'un but [...] J'ai eu tellement de chances aujourd'hui, ce n'était qu'une question de temps. »

« Les statistiques n'étaient pas en sa faveur. Mais, par contre, c'est un gars qui va dans les coins de patinoire, devant le filet, puis il avait des chances de marquer avant ce soir, mais ça ne rentrait pas, a ajouté Julien. D'un autre côté, il faisait du bon travail en désavantage numérique. »

Pour leur part, les Flames étaient jusque-là invaincus après avoir gagné leurs cinq premiers duels en 2020.

Price rejoint Dryden

Carey Price a bloqué 31 tirs et ainsi décroché son deuxième jeu blanc de la saison. Son vis-à-vis, lui, a stoppé 35 des 37 rondelles dirigées dans sa direction.

Avec son 46e jeu blanc, Carey Price rejoint Ken Dryden au 3e rang dans l’histoire du Tricolore, derrière Jacques Plante (58) et George Hainsworth (67).

« C'est une autre étape, c'est cool. J'ai hâte à la prochaine », a dit Price avec sa verve habituelle.

Il se dresse devant le joueur adverse et stoppe la rondelle avec son plastron.

Carey Price stoppe le tir de Matthew Tkachuk sous le regard de Phillip Danault.

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

C'est aussi la deuxième fois seulement cette saison que Price accorde moins de deux buts dans deux rencontres de suite, après avoir aidé le Canadien à battre les Sénateurs d'Ottawa 2-1 en prolongation samedi.

Price avait accompli le même exploit les 6 et 10 décembre face aux Rangers de New York et aux Penguins de Pittsburgh.

Malgré ce succès, le CH occupe toujours le 13e rang dans l'Association de l'Est.

Par ailleurs, le défenseur Ben Chiarot était de retour au jeu après avoir raté deux matchs en raison d'une blessure au bas du corps. Brett Kulak, lui, a cédé sa place.

Le Canadien jouera son prochain match mercredi contre les Blackhawks de Chicago au Centre Bell. Il se rendra ensuite à Philadelphie pour y affronter les Flyers, jeudi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports