•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Un défi énorme » : les Carabins cherchent le successeur de Danny Maciocia

Il ajuste ses écouteurs.

Danny Maciocia

Photo : Facebook/Carabins

Jean-François Chabot

L’embauche de Danny Maciocia à titre de directeur général des Alouettes force la direction des Carabins de l’Université de Montréal à lui trouver rapidement un successeur.

« C’est une grosse perte pour notre organisation, a confié à Radio-Canada Sports la directrice du sport d’excellence des Carabins, Manon Simard. On a construit quelque chose de formidable avec Danny. Si on regarde où nous étions et là où on est rendus, c’est un progrès formidable. »

Quand il s’est amené avec les Carabins en novembre 2010, Maciocia s’était engagé pour cinq ans. « Il nous en a donné quatre de plus, a-t-elle constaté en soulignant à la fois l’expertise et les qualités humaines de Maciocia.

« Nous lui en sommes très reconnaissants. Danny possède tout un parcours dans le football au Québec. On perd une grosse pointure qui a instauré des valeurs que l’on partageait au sein de notre programme. »

Manon Simard estime que l’arrivée de Maciocia dans un poste décisionnel important dans l’organigramme des Alouettes aura un impact majeur sur le football québécois à tous les niveaux. 

« Ça crée d’autres opportunités pour faire grandir d’autres personnes dans le milieu », a-t-elle renchéri.

Ils donnent une conférence de presse.

Manon Simard et Danny Maciocia

Photo : Radio-Canada / Michel Gingras

Sur le plan humain, elle a parlé d’une relation exceptionnelle.

Danny est quelqu’un de très dédié à sa tâche. Comme personne, il est toujours en train de remettre les choses en question. Le statu quo n’est jamais acceptable. On ne va jamais assez vite ni assez loin pour lui.

Manon Simard, directrice du sport d’excellence des Carabins

« Pour moi, il a été un enrichissement unique. En tant que gestionnaire, je ne peux m’empêcher d’apprécier tout ce qu’il m’a apporté. Quand il te parle, t’as affaire à répondre. Danny n’est pas quelqu’un de patient. Il m’a donc amenée à travailler différemment avec lui », a ajouté l’ancienne membre de l’équipe canadienne de natation.

Elle a aussi parlé du profond respect qu’elle a pour l’homme et pour ses valeurs.

« Malgré les difficultés inhérentes à la fonction, il a toujours agi pour le bien du programme de football, des jeunes et de l’organisation. »

La quête de la perle rare

Orphelins, les Carabins ne tarderont pas à se lancer à la recherche du successeur de Danny Maciocia, qui avait lui-même pris la relève de Marc Santerre, dont le départ avait causé tout un émoi.

S’il est clair que l’on ne trouve pas des experts de ce calibre à tous les coins de rue, Manon Simard a bon espoir de mettre la main sur la prochaine perle rare assez rapidement.

« J’espère pouvoir afficher le poste d’ici la fin de la semaine. Le téléphone sonne déjà. Des C. V. sont rentrés et j’ai des amis Facebook que je n’ai jamais vus », a-t-elle dit en riant.

Le défi est énorme. Danny nous laisse un programme en santé. Nous avons une cohorte d’athlètes extraordinaires. La personne qui suivra devra prendre le programme et l’amener ailleurs en misant sur nos forces.

Manon Simard

« L’objectif premier d’un programme comme le nôtre est de permettre aux jeunes de graduer au bout de trois ou quatre ans. C’est tout un défi pour le leader et le gestionnaire d’une équipe comme celle-là », a ajouté la directrice tout en souhaitant que le poste soit pourvu dès la mi-février.

« Le candidat retenu entrera par la grande porte et aura reçu l’aval de l’institution et de l’organisation. Il est très important que l’on fasse bien les choses », a insisté Mme Simard.

Une promotion pour Pronovost

L’entraîneur adjoint Mathieu Pronovost assume dès à présent l’intérim à la tête de l’équipe. Les autres adjoints, y compris Anthony Calvillo, conservent leur poste.

Lui-même un ancien porte-couleurs des Carabins en 2003 et 2004, Pronovost a déjà agi comme coordonnateur à l’attaque du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke.

Sous le règne de Maciocia, les Carabins ont remporté la Coupe Vanier en 2014 en plus de participer à la grande finale en 2015 et en 2019.

Au total, 24 de leurs joueurs ont été repêchés par une équipe de la Ligue canadienne (LCF).

L’un d’eux, David Foucault, a même joué avec les Panthers de la Caroline dans la NFL.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !