•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les volleyeurs canadiens savourent leur qualification olympique

L'équipe canadienne jubile après avoir assuré sa qualification pour les Olympiques de Tokyo

Photo : The Canadian Press / RICHARD LAM

Radio-Canada

Assurés de leur participation aux Jeux de Tokyo depuis dimanche, les membres de l’équipe canadienne de volleyball masculin jubilaient, avec raison. Ils seront des Olympiques pour la deuxième fois de suite.

Après avoir échoué à leur première tentative en août dernier, les hommes de Glenn Hoag ont été dominants au tournoi de la NORCECA à Vancouver. Ils ont remporté leurs trois matchs contre le Mexique, Cuba et Porto Rico.

« Cette fois, nous étions confiants à la maison, a fait remarquer le vétéran Blair Bann. Avant, c’était plus difficile sur la route. C’était notre deuxième chance en qualifications et nous en avons profité. Le sentiment est incroyable.

« La fin de semaine a été faite d’un amalgame de tant de nouvelles expériences qui me sont importantes, a déclaré pour sa part Ryan Clater. Jouer à Vancouver était incroyable. J’ai apprécié de pouvoir jouer devant famille et amis qui ne m’avaient pas vu jouer depuis des années… et de la façon dont les choses se sont déroulées. »

Clater, 25 ans, vivra l’expérience olympique pour la toute première fois. Il s'est joint à l’équipe nationale en 2017, un an après que le Canada eut été éliminé en quarts de finale aux Jeux de Rio.

« C’est toujours spécial, a ajouté l’entraîneur Glenn Hoag, revenu diriger cette équipe en 2019 après avoir quitté son poste à l’issue des Jeux de 2016. La moitié du groupe n’a jamais été aux Olympiques, alors c’est un rêve pour eux. Ça donne de l’énergie en tant qu’entraîneur de les aider à l’atteindre. Je suis très fier d’eux. La préparation s’est bien passée, les gars étaient tellement concentrés. Ils savaient que les probabilités jouaient contre nous, mais le match contre Cuba samedi était grandiose. Les gars ont fait le travail et nous avons notre billet pour Tokyo. Ça me rend super heureux. »

« Nous ne nous la donnons pas facile, c’est certain, a admis Bann. Samedi, c’était un match incroyable. Faire une remontée et mener 4-1 dans le cinquième match… et venir ici et remporter ce match-ci [contre Porto Rico], c’était plus dur. Notre sort était en jeu, mais nous l’avions fait il y a quatre ans et encore aujourd’hui. Alors nous espérons transporter notre résilience jusqu’à l’été prochain. »

Ils rigolent durant la rencontre contre Porto Rico dimanche.

Blair Bann et son entraîneur-chef Glenn Hoag

Photo : The Canadian Press / RICHARD LAM

Vétérans et jeunes main dans la main

Le mélange d’expérience et de fraîcheur aura permis aux Canadiens de connaître du succès. Et les jeunes joueurs ont eu leur mot à dire dans cette réussite.

« Ils s’inspirent de ce que nous faisons parfois, mais ils nous apportent aussi beaucoup d’énergie, a assuré Blair Bann. Des gars comme Steve Maar, ils font partie du moteur de l’équipe. Ils nous aident autant que nous les aidons. »

Il frappe un smash.

Ryan Sclater

Photo : The Canadian Press / RICHARD LAM

« Ce qui m’a le plus impressionné, c’est que les gars ne tenaient rien pour acquis et ils ont poussé plus fort que n’importe qui pour revenir et faire en sorte que ça se concrétise pour nous, a confié Sclater. Ce leadership a été très inspirant pour moi. »

Glenn Hoag mènera donc l’équipe canadienne aux Olympiques pour la troisième fois. Il était aussi à sa barre aux Jeux de Barcelone en 1992. L’homme est très satisfait du travail accompli contre le Mexique, Porto Rico, mais surtout face à Cuba, au cours des derniers jours.

« Le week-end s’est super bien déroulé. On avait demandé aux joueurs d’imposer notre jeu et c’est ce qu’on a fait tout le long, au service, au bloc. Et samedi [contre Cuba], même le début du match a été très bien. Même en arrière 0-2, on sentait que les joueurs étaient toujours en train d’imposer le rythme. Et finalement, ç’a tourné en notre faveur. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Volleyball

Sports