•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu renonce aux Internationaux d'Australie

« Nous avions vraiment envie qu’elle joue en Australie, mais si l’on pense à long terme pour 2020, je pense que c’est la bonne décision », explique Sylvain Bruneau.

Elle reçoit des soins pour sa blessure au genou gauche.

Bianca Andreescu

Photo : Getty Images / Matthew Stockman

Radio-Canada

Toujours incommodée par une blessure au genou gauche, la vedette canadienne Bianca Andreescu a annoncé samedi qu’elle devait faire une croix sur les Internationaux d’Australie.

Andreescu, qui s’est blessée aux finales de la WTA en octobre dernier à Shenzhen, suit un plan de réadaptation, a-t-elle confirmé sur son compte Twitter.

« Ma convalescence se passe bien et je me sens de mieux en mieux chaque jour, mais les Internationaux d’Australie sont malheureusement trop tôt par rapport à mon programme et je ne pourrai pas y participer cette année », a écrit la championne en titre des Internationaux des États-Unis.

C’était une décision difficile à prendre comme j’adore jouer à Melbourne, mais je dois respecter l’échéancier pour soigner mon genou et mon corps. J’ai hâte de revenir en Australie.

Bianca Andreescu

L’Ontarienne de 19 ans, 6e raquette du monde, avait également renoncé au tournoi d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, qui sert généralement de préparation pour le premier tournoi majeur de la saison.

Les Internationaux d’Australie se tiendront du 20 janvier au 2 février à Melbourne.

Sylvain Bruneau

Sylvain Bruneau

Photo : Radio-Canada / Jacques Poitras

Il ne s’agit pas d’une décision de dernière minute. Joint au téléphone par Radio-Canada Sports, son entraîneur Sylvain Bruneau a indiqué que le clan Andreescu s’était fixé une échéance il y a déjà quelques semaines, mais que le temps a manqué pour atteindre le niveau souhaité.

Elle a été hypothéquée par sa longue période d’inactivité. Nous avions vraiment envie qu’elle joue en Australie, mais si l’on pense à long terme pour 2020, je pense que c’est la bonne décision.

Sylvain Bruneau, entraîneur de Bianca Andreescu

« Nous voulons nous assurer que sa condition physique soit à un super niveau quand elle disputera son premier match en 2020. Nous voulons aussi qu’il n’y ait pas de doute non plus en ce qui a trait à sa blessure et qu’elle ait eu le temps de tester son genou à l’entraînement. Les délais sont trop serrés d’ici aux Internationaux d’Australie », a-t-il ajouté.

Bruneau a aussi voulu se montrer rassurant sur l'état général de sa protégée.

Elle n’a pas de douleur au genou. On travaille bien à l’entraînement sans y aller à fond la caisse. Les déplacements sont contrôlés. Ça fait partie du plan. On projette d’y aller par étape. Mais sa condition physique n’est pas encore à point. Il y a du travail à faire.

Sylvain Bruneau

L’entraîneur n’a pas voulu se prononcer sur une date de retour au jeu, mais il pense que la prochaine manche de la Fed Cup [7 et 8 février, à Bienne, en Suisse, NDLR] pourrait s’avérer une possibilité.

Si elle n’était pas prête, le tournoi de Dubaï serait alors l'objectif.

Une année faste, mais éprouvante

Modeste 152e joueuse mondiale au début de l’année 2019, Andreescu est sortie de l’anonymat en mars en remportant le tournoi d’Indian Wells. Elle est devenue alors la plus jeune gagnante du tournoi depuis Serena Williams en 1999.

Absente des courts pendant deux mois en raison d’une blessure à l’épaule, la gagnante du trophée Lou-Marsh a remporté la Coupe Rogers, à Toronto, après le forfait de Serena Williams en finale.

Elle lui tient l'épaule pendant que Bianca Andreescu tient son trophée. Elles sourient.

Serena Williams félicite Bianca Andreescu.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Andreescu a retrouvé son idole dans l’ultime match des Internationaux des États-Unis en septembre. Et cette fois, elle l'a battue à la régulière pour poursuivre son ascension fulgurante.

Elle a terminé l’année au 5e rang mondial après avoir récolté des bourses de 6,24 millions de dollars, sans compter les lucratifs contrats signés en cours de route avec des commanditaires.

Par ailleurs, les organisateurs des Internationaux d'Australie ont indiqué que l'Argentin Juan Martin del Potro et le Français Richard Gasquet rateront le tournoi, car ils sont aussi incommodés par des blessures au genou.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports