•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard subit la défaite en quarts à Auckland

L'air déçue, elle lève sa raquette au-dessus de sa tête après un échange.

Eugenie Bouchard

Photo : Getty Images / Phil Walter

Radio-Canada

Le bon parcours d’Eugenie Bouchard en ouverture de sa saison au tournoi d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, s’est terminé en quarts de finale contre l’Américaine Amanda Anisimova vendredi.

La Canadienne s’est inclinée en trois manches de 6-2, 3-6 et 6-4 devant la troisième tête de série.

Bouchard atteignait les quarts de finale pour la deuxième année de suite à Auckland. En 2019, elle avait aussi pris une manche à l’Allemande Julia Görges avant de subir la défaite.

Au bout d’une rencontre de presque deux heures, Bouchard pourra au moins se réjouir d’avoir pris six fois le service de son adversaire classée 25e à la WTA. Elle en a toutefois elle-même subi sept, et Anisimova a attaqué sans relâche sa deuxième balle. La Montréalaise n'a marqué le point dans seulement 29,6 % des cas.

La performance d'Eugenie Bouchard au tournoi d’Auckland devrait lui permettre de passer du 262e au 211e rang mondial lundi prochain.

Anisimova affrontera en demi-finales sa compatriote Serena Williams, qui a battu l'Allemande Laura Siegemund 6-4 et 6-3.

Williams, en quête d'un 24e sacre en tournoi du grand chelem aux Internationaux d’Australie, mais privée de titres sur le circuit depuis trois ans, est passée à la vitesse supérieure à 4-4 dans le premier acte pour conclure en deux manches et en moins de 90 minutes son quart de finale.

Autres résultats

  • Jessica Pegula (USA) bat Alizé Cornet (FRA) 6-0, 3-2 (abandon)
  • Caroline Wozniacki (DEN/no 5) bat Julia Görges (GER/no 4) 6-1, 6-4
Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !