•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada bat la Russie en finale du Championnat mondial junior

Akil Thomas complète une remontée spectaculaire en troisième période.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il lève les bras, médaille et drapeau au cou.

Alexis Lafrenière a été choisi joueur par excellence du tournoi.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Radio-Canada

Le Canada est de nouveau champion du monde de hockey junior grâce à une victoire de 4-3 en finale contre la Russie, dimanche, à Ostrava.

Trois joueurs différents ont marqué dans les 11 dernières minutes pour permettre au Canada d’effacer un retard de deux buts.

Il s’agit d’un 18e titre pour le Canada au mondial junior et d’un troisième en six ans. Le précédent avait été remporté en 2018 à Buffalo. L'an dernier, l'équipe canadienne avait dû se contenter de la 6e place, après avoir été éliminée à domicile en quarts de finale par la Finlande.

Pour donner la victoire au Canada, Akil Thomas a marqué un but d’anthologie à 4 minutes de la fin. Le Torontois de 20 ans a débordé la défense russe et, malgré une perte d’équilibre, a su prendre la rondelle du revers et déjouer le gardien Amir Miftakhov.

« La sensation est incroyable. Ç'a été un long tournoi, a déclaré Thomas, le héros du jour. Nous avons eu beaucoup d'adversité. Maintenant que c'est terminé et que nous avons des médailles d'or autour de nos cous, c'est quelque chose d'incroyable. »

Capitaine des IceDogs de Niagara, dans la Ligue de l’Ontario, Thomas est un choix de deuxième tour des Kings de Los Angeles. C’était son premier but du tournoi.

Le capitaine du Canada, Barrett Hayton, dont la présence était incertaine avant la rencontre en raison de sa violente chute contre la rampe en demi-finales, a été nommé joueur du match.

« Il y a de la douleur, il n'y a pas de doute. Mais quand vous êtes sur la glace, vous ne ressentez pas grand-chose, vous ne faites que jouer, a dit Hayton. Vous êtes totalement dans le moment présent. Vous ne sentez pas vraiment ces blessures. C'est certain que la sensation est bonne en ce moment! »

Alexis Lafrenière a été choisi attaquant par excellence du tournoi. Le Suédois Rasmus Sandin a été nommé défenseur par excellence et le Canadien Joel Hofer, gardien par excellence.

Lafrenière (2 passes pendant la finale, 10 points en 5 matchs) a de plus été choisi joueur par excellence par les médias.

Après près de 30 minutes sans but, Nikita Alexandrov avait lancé les hostilités pour les Russes en deuxième période.

Le Yukonnais Dylan Cozens a répliqué 84 secondes plus tard pendant un double avantage numérique canadien, mais Grigori Denisenko a redonné aux Russes leur priorité d'un but avant la fin du deuxième vingt.

Maxim Sorkin a creusé l'écart à 3-1 en troisième, et les choses étaient en place pour la remontée canadienne.

Il perd l'équilibre, mais déjoue le gardien adverse qui fait le grand écart.

Akil Thomas a marqué un spectaculaire but gagnant pour le Canada.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Connor McMichael a fait dévier un tir-passe de Calen Addison du patin 34 secondes après le but de Sorkin. Les officiels ont pris le temps de réviser la séquence pour finalement confirmer le but.

Puis, le capitaine Barrett Hayton a égalisé en logeant un tir parfait dans la lucarne russe.

À moins de quatre minutes de la fin, Thomas a saisi sa chance, et le Canada a tenu bon pour la victoire. Addison a amassé une mention d'aide lors de chacun des buts de la remontée canadienne.

Les Russes ont obtenu un avantage numérique dans les trois dernières minutes de la finale, mais ils ont écopé de deux pénalités par la suite pour terminer le match profondément dans leur territoire, à cinq contre trois.

Les deux équipes s’étaient affrontées en phase de groupe, le 29 décembre. Le Canada avait alors subi une humiliation de 6-0.

Dans la petite finale, la Suède a gagné le bronze contre la Finlande. L'Allemagne a par ailleurs battu le Kazakhstan 6-0 pour remporter leur série au meilleur de trois matchs et éviter la relégation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !