•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bousculé par des gardes forestiers, un cycliste professionnel a le bras cassé

Le Sud-Africain Nicholas Dlamini voit ses espoirs olympiques hypothéqués par la blessure.

Il pédale, au sein d'un peloton, pendant le Tour Down Under en Australie en 2018.

Nicholas Dlamini a terminé 107e au Tour d'Espagne 2019.

Photo : Getty Images / Daniel Kalisz

Agence France-Presse

Le cycliste professionnel sud-africain Nicholas Dlamini a été violemment interpellé vendredi au Cap par des gardes forestiers dans le parc national de la Montagne de la Table où il s'entraînait et souffre d'une fracture au bras, a-t-on appris de sources concordantes.

Nicholas Dlamini « souffre d'une fracture au bras (gauche) après avoir été arrêté par des employés de SANPrks », la direction des parcs nationaux sud-africains, a annoncé son équipe NTT Pro Cycling (ex-Dimension Data) dans un communiqué.

« Rien ne peut justifier le niveau de violence dont il a été victime », a-t-elle estimé.

Le cycliste n'a pas été en mesure de montrer son billet d'entrée du parc national de la Montagne de la Table, très prisé des touristes, a expliqué de son côté SANParks.

« La situation a dégénéré, et le suspect s'est blessé lui-même durant l'incident », a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Sur une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Nicholas Dlamini, en tenue de cycliste, est cependant violemment plaqué sur un véhicule de SANParks par un ranger qui lui tord un bras.

La ministre sud-afriaine de l'Environnement, Barbara Creecy, s'est rendue au chevet du sportif hospitalisé, qui lui a raconté, a-t-elle expliqué sur Twitter, cette « horrible expérience ».

Elle a annoncé dans la foulée avoir ordonné à SANParks de « suspendre de leurs fonctions toutes les personnes impliquées » dans cet incident.

Cette blessure est « un revers majeur » pour le jeune coureur de 24 ans, qui voit sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 remise en cause, a estimé son équipe.

Nicholas Dlamini, professionnel depuis 2016, était arrivé 107e au Tour d'Espagne cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme

Sports