•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien s'envole à Winnipeg contre les Jets

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il célèbre un but en levant les bras.

Tomas Tatar (à l'avant) a inscrit un doublé en première période.

Photo : La Presse canadienne / Fred Greenslade

Radio-Canada

Mission accomplie pour le Canadien dans l’ouest du pays : les Montréalais ont remporté une troisième victoire dans leur voyage de quatre matchs lorsqu’ils ont défait les Jets 6-2, lundi, à Winnipeg.

Des doublés de Tomas Tatar et Phillip Danault ainsi que des réussites de Max Domi et Artturi Lehkonen ont offert au Tricolore (18-13-6) un 7e gain en 10 matchs depuis sa série noire historique de 8 revers. La pause de Noël n’en sera que plus belle pour la troupe de Claude Julien, qui a rendez-vous avec le Lightning et les Panthers, samedi et dimanche, en Floride.

« À l'exception des 10 premières minutes, nous avons joué un bon match, a indiqué Julien. Nous avons fait ce que nous devions faire. Les 10 premières minutes, c'était un petit peu laborieux, mais une fois que nous avons trouvé nos jambes, nous avons maîtrisé le match. »

Il y a des hauts et des bas. Notre jeu de puissance s'améliore. La confiance s'améliore. On espère que ça va continuer.

Claude Julien

Pour leur part, les Jets (21-14-2) ont subi une quatrième défaite à leurs six dernières rencontres. Ils avaient pourtant ouvert la marque pendant une punition à Ben Chiarot, qui affrontait son ancienne équipe pour la première fois. Kyle Connor a sauté sur une rondelle libre pour battre Carey Price et inscrire son 15e but de la saison.

Le Tricolore a aussi profité d’une supériorité numérique pour créer l’égalité. D’une superbe passe transversale, Nick Suzuki a alimenté Tatar, qui a touché la cible d’un tir des poignets.

« J'essayais simplement de me démarquer, a expliqué Tatar. Suzuki est un joueur talentueux. Nous avons déjà marqué quelques buts avec des séquences du genre. C'est un bon joueur. »

« Je deviens de plus en plus confiant, a ajouté Suzuki. Je n'ai pas eu un grand début de saison, mais j'apprends tous les jours, que ce soit à l'entraînement ou en match. »

L’attaquant slovaque a marqué son deuxième but à peine 92 secondes plus tard. Laurent Brossoit n’a pu maîtriser un tir frappé du capitaine Shea Weber, et Tatar a poussé le disque du revers au fond de la cage. Le gardien no 2 des Jets a fait face à un bombardement de 48 tirs du Tricolore.

Danault a accru l’avance du Canadien en début de deuxième période. Brossoit a raté sa sortie derrière le filet et a offert la rondelle à Brendan Gallagher. Le gardien a stoppé Gallagher à deux reprises, mais Danault a frappé le disque au vol après le second arrêt pour battre Brossoit, maintenant étendu sur la patinoire.

« Phil a marqué un gros but à un moment où il nous enlevait de la pression, a analysé Julien. Tatar, devant le filet, en avantage numérique, [a bien fait]. Nous sommes allés au filet, ce soir, et nous avons été récompensés. Ce trio-là a fait un bon travail. »

Le Québécois en a ajouté quelques minutes plus tard après une mise en jeu gagnée contre Adam Lowry à la droite de Brossoit. Danault a déposé une rondelle flottante sur la glace avant de la pousser entre les jambières du gardien.

Malgré la nette domination du Tricolore au deuxième vingt, Price est demeuré alerte et a frustré Connor avec un peu plus de cinq minutes à jouer lorsqu’il a étendu la jambe gauche pour le priver d’un but en échappée. C'était l'un de ses 27 arrêts.

Price n’a cependant rien pu faire contre le vif tir des poignets de Patrik Laine en fin d’engagement qui a réduit l’écart à deux buts. Le Finlandais avait d’ailleurs cru inscrire son équipe au pointage à mi-chemin en première période, mais la reprise vidéo exigée par le Canadien avait révélé qu’il était hors-jeu à l’entrée du territoire.

« C'était assez évident, a souligné Julien. La contestation, ce n'était pas une décision difficile. Avec notre début de match, nous avions besoin de ce revirement favorable. »

Domi a cependant profité d’une collision entre Brossoit et son défenseur Nathan Beaulieu pour redonner une priorité de trois buts aux visiteurs dans les dernières secondes du deuxième engagement. Une autre savante passe de Suzuki a été à l’origine de la séquence. Artturi Lehkonen a aussi récolté une aide, sa quatrième en trois rencontres.

Lehkonen a participé à la fête en milieu de troisième période lorsqu’il a accepté une magnifique remise de Domi entre ses deux couvreurs à la gauche de Brossoit. Dès la réception, le Finlandais a balayé la rondelle derrière la ligne rouge.

Les partisans des Jets ont réservé une belle ovation à Ben Chiarot en fin de première période lorsqu’on a salué son retour à Winnipeg à l’écran géant. Le défenseur, qui a joué ses premières saisons dans la LNH avec les Jets, a signé à 28 ans un contrat à titre de joueur autonome avec le Tricolore, l’été dernier. Lundi, il a encore été le défenseur montréalais le plus utilisé (26 min 6 s) et a cadré 3 tirs.

L’attaquant Joel Armia n’est pas revenu au jeu après un contact avec Beaulieu en milieu de deuxième période. Le Canadien a annoncé que le Finlandais était blessé au haut du corps, et Julien a indiqué que son état serait réévalué à Montréal.

Le défenseur Victor Mete était de retour au jeu après une absence de 10 matchs à cause d’une blessure à la cheville. Il était pour l’occasion jumelé à la recrue Cale Fleury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !